Bilan après deux ans: grandes manoeuvres pour les petites et moyennes entreprises

Avec le soutien de
Etal d’une foire des PME au Caudan Waterfront. Le ministère s’est concentré sur le financement des PME. [Photo: Yudish Ramkhelawon]

Etal d’une foire des PME au Caudan Waterfront. Le ministère s’est concentré sur le financement des PME. [Photo: Yudish Ramkhelawon]

Le ministère de l’Activité économique, de l’entreprise et des coopératives a lancé, entre autres, la Handicraft Academy et les incubateurs d’entreprises.

Au palmarès des plus grandes réalisations du ministère de l’Activité économique, de l’entreprise et des coopératives cette année, l’on retiendra surtout le lancement de quatre incubateurs d’entreprise à travers l’île, soit à Mahébourg, Coromandel, Bel-Air et Goodlands. La Small and Medium Enterprise Development Authority (SMEDA) a aussi été dotée cette année d’une Handicraft Academy pour aider à rehausser le niveau des artisans. Ce qui devrait leur permettre d’exporter, tout en diversifiant leurs offres de produits.

L’organisme MyBiz, qui a fêté sa première année d’existence ce 11 décembre, semble, lui, rouler à plein régime depuis son ouverture, à en croire les derniers chiffres publiés par le ministère lors d’un point de presse mardi. Du reste, le SME 10-Year Masterplan devrait être publié officiellement dans les semaines qui viennent.

Coopératives

Au niveau de la division des coopératives, le plus gros projet de cette année comprend le vote pour la nouvelle version du Cooperative Act, qui a abouti après plus d’un an de préparation. La nouvelle loi a pour objectif de pallier les nombreuses lacunes de celle de 2005, tout en empêchant d’autres scandales financiers de l’ampleur de la Vacoas Popular Multipurpose Cooperative Society.

Autre réalisation importante : la création du Top 100 Cooperatives, une publication qui répertorie les meilleures coopératives du pays, la première du genre. Le ministère a également travaillé sur le fairtrade certification de 38 coopératives sucrières en vue de les permettre de continuer d’exporter sur le marché européen dans le contexte de la fin des accords préférentiels.

Amar Deerpalsing, président de la Fédération des PME

Pour Amar Deerpalsing, le bilan du ministère des PME n’est pas «bien éloquent» voire «mitigé». Le problème dit-il, c’est que les projets du ministère n’ont toujours pas donné de résultats concrets. Il soutient que les incubateurs d’entreprises étaient au départ «des centres régionaux qui existaient déjà mais qui avaient été fermés». Le président de la Fédération des PME se demande si le gouvernement a financé autant de projets qu’il a dépensé de l’argent avec MyBiz. «Trente projets financés en six mois par la MauBank sous le SME Development Scheme, peut-on appeler cela un succès ?»

Marie Noëlle Elissac-Foy, co-fondatrice de la plateforme Smart Moves for Entrepreneur

Pour la co-fondatrice de la plateforme Smart Moves for Entrepreneurs, si «le ministre est quelqu’un qui a, à coeur, le développement des entrepreneurs», il lui reste toutefois beaucoup de choses à revoir. «Le ministre devrait jeter un regard critique sur les institutions avec lesquelles il travaille. MyBiz est certes une bonne initiative, mais elle ne fonctionne pas aussi bien qu’elle le devrait», avancet- elle. Marie Noëlle Elissac-Foy dénonce un manque de communication entre les institutions et les entrepreneurs. «Pourquoi pas une application entre MyBiz et les entrepreneurs par exemple ? Le ministère devrait renforcer les séances d’informations autour des six secteurs prioritaires identifiés par le ministère des Finances pour le développement des PME.»

Selon elle, le point positif est la première ébauche du SME 10-year Masterplan, présenté il y a quelques semaines. Et d’ajouter que les procédures pour le recrutement des entreprises pour les incubateurs ne sont pas claires. Toutefois, la fusion de la SMEDA, d’Entreprise Mauritius et de la National Women Entrepreneur Council devrait être la priorité, soutient notre interlocutrice. «Nous espérons que 2016 va se terminer avec une vraie direction sur ce projet de fusion annoncé lors du Budget. Il faut dissiper le flou car, pour le moment, chacune de ces institutions travaille de leur côté.»

Publicité
Publicité

«L’express» donne à nouveau l’occasion aux Premier ministre et ministres de présenter leur bilan après bientôt deux ans au pouvoir. Plusieurs ministères ont bienveillamment accepté, mais nous donnons aussi la parole à ceux qui trouveraient à redire...

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires