[Audio] Ramgoolam sur la Prosecution Commission: «SAJ pé anvi clear so piti pu met li lor tronn»

Avec le soutien de
L’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam a procédé à un dépôt de gerbes au Samadhi de son père, à Pamplemousses, jeudi 15 décembre.

L’ancien Premier ministre Navin Ramgoolam a procédé à un dépôt de gerbes au Samadhi de son père, à Pamplemousses, jeudi 15 décembre.

«C’est une mascarade. SAJ est en train d’induire la population et ses propres alliés en erreur.» L’ancien Premier ministre n’en démord pas : la Prosecution Commission qui aurait les pouvoirs de se pencher sur les décisions du Directeur des poursuites publiques (DPP) n’a pas lieu d’être. «Sé enn dériv totaliter ki linn soizir enn lépok kot dimounn pé rentre dan périod fet». Navin Ramgoolam intervenait lors d’une cérémonie de dépôt de gerbes au «Samadhi» de sir Seewoosagur Ramgoolam, à Pamplemousses, jeudi 15 décembre.

Pour le leader du Parti travailliste il est clair que les agissements de SAJ sur ce projet de loi ont trait à la passation des pouvoirs à son fils. «Kan DPP ti clear zafer madam Hanoomanjee, Ravi Rutnah ou cas sedition Pravind Jugnauth é kan li ti poursuiv mwa dan zafer Roches-Noires li ti bon. Là aster li népli bon. Vré réson ki pé pouss li amen sa bill là sé ki li anvi clear so piti pu met li lor tronn», explique Navin Ramgoolam.

Il a, dans la foulée, lancé un appel aux membres de l’opposition, aux organisations non gouvernementales et tous les patriotes qui croient en l’île Maurice de se mobiliser. «Nou bizin bar larout à sa rézim totaliter là. Sak dépité pu bizin pran so responsabilité devan listoir.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires