[Document] Amender la loi pour «la stabilité de l'Assemblée régionale de Rodrigues», dit SAJ

Avec le soutien de
Le Rodrigues Regional Assembly Bill a été présenté le  mercredi 14 décembre.

Le Rodrigues Regional Assembly Bill a été présenté le  mercredi 14 décembre.

Sir Anerood Jugnauth a présenté le  Rodrigues Regional Assembly Bill au Parlement en cet après-midi du mercredi 14 décembre. Le Premier ministre a indiqué qu’il est de son «devoir d'assurer que nous ayons une Assemblée régionale stable pour que les projets de développement se poursuivent».

Selon les nouveaux amendements, l’Assemblée régionale de Rodrigues disposera de 12 élus selon le système de First Past the Post. En sus de cela, cinq membres contre six actuellement seront nommés sous le système proportionnel.

 Majorité de trois élus

Cette nouvelle législation prévoit également un nombre additionnel de sièges pour que le parti ayant obtenu sept sièges ou plus soit assuré d’une majorité de trois élus afin qu’il puisse gouverner en toute confiance. De plus, chaque parti ne doit pas avoir plus de deux tiers des candidats du même sexe.

 Party List

Le Party List permettant l'allocation des sièges sous le système proportionnel est aussi décrit dans le projet de loi. Il ne doit pas contenir  plus de 12 personnes. Aucun candidat ne doit y figurer. Il ne faut pas que plus de deux tiers du même sexe y soient représentés.

 «Anomalies du présent système»

Le Premier ministre a fait ressortir que le présent système électoral comporte des anomalies et il a cité les résultats des élections de 2002 et de 2012 pour étayer ses dires. En 2002, l’Organisation du peuple rodriguais (OPR) a obtenu 8 sièges et le Mouvement républicain (MR) 4. Après l’allocation des sièges au proportionnel, l’OPR s'est retrouvée avec 10 sièges et le MR 8. La différence de sièges est passée d’une majorité de 4 à 2.

En 2012, l’OPR a remporté 8 sièges et le MR 4 tandis que le Front patriotique rodriguais (FPR) n'a eu aucun élu. Mais à la suite de l’allocation des sièges par le proportionnel, le nombre total de sièges obtenu par l’OPR était 11, le MR 8 et le FPR 2. Le parti ayant remporté les élections s’est vu pénalisé par ce système.

Quid des prochaines élections ?

De son côté, Paul Bérenger a affirmé qu’il aurait été mieux que les prochaines élections soient organisées selon l’actuel système. «Plus tard, à tête reposée, nous nous concerterons sur une vraie réforme», a suggéré le leader de l'opposition.

Le Premier ministre a exprimé son désaccord. Si les «anomalies» ne sont pas corrigées, il y a un grand risque que le même scénario se produise, c'est-à-dire que le parti vainqueur se retrouve dans une situation inconfortable. Cela risque de freiner le progrès et le développement de Rodrigues.

The Rodrigues Regional Assembly (AMENDMENT) BILL by L'express Maurice on Scribd

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires