L'express leaks du dimanche 4 novembre au vendredi 9 décembre

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

Les anciens militants de retour ?

Réunion du bureau politique du MMM en 1993.
Réunion du bureau politique du MMM en 1993.

Un groupe d’anciens MMM, qui souhaitent pour l’heure garder l’anonymat, se rencontrent ces derniers temps dans un but précis. Ils veulent aider leur ancien parti à reconquérir le pouvoir aux prochaines législatives. Selon leur logique, l’électorat a essayé le PTr et le MSM comme locomotives d’alliances et il est temps de «donner sa chance à Paul». Les anciens MMM qui comptent renouer le contact avec ce dernier auraient toutefois une condition à leur soutien : le MMM ne devrait contracter aucune alliance et affronter les élections «sans béquilles».

 

Casse-tête dynastique

Le responsable de la mise en service de la nouvelle BMW 760Li importée au coût de Rs 19 millions se trouve dans un dilemme. Selon les proches du dossier, une VVIP, qui accédera bientôt à une position de grande influence, s’est prononcée contre l’utilisation du véhicule par d’autres personnes que celles pour qui la limousine a été acquise.

Déposera ou pas

Coup de fil surprenant reçu hier de la prison de haute sécurité à Melrose où les détenus ont accès à une cabine téléphonique à cartes. Il provenait de Daniel Assame, condamné en 2012 à 35 ans de prison pour trafic de drogue. Le détenu a laissé entendre que dès que la commission d’enquête sur la drogue avait été instituée, il avait écrit à la secrétaire pour dire qu’il voulait déposer devant la commission. Deux policiers lui ont rendu visite pour savoir de quoi il en retournait. Il leur a fait savoir qu’il déposerait uniquement devant la commission. Depuis, il attend toujours.

Un 4x4 sème la terreur

Qui sont les occupants de ce 4x4 noir qui a fini, dimanche soir, sa course contre des barrières installées dans le cadre du festival Porlwi by Light ? La police n’a eu qu’à cueillir cette bande surexcitée qui terrorisait les automobilistes ce soir-là sur l’autoroute et qui par excès de vitesse n’a pu éviter les barrières policières. Visiblement excités, ils brandissaient des armes à feu et invectivaient tout le monde avant de les menacer, s’ils ne leur cédaient pas le passage. La police a initié une enquête sur les occupants du véhicule.

Libérez le musée

Malgré les explications officielles de Xavier-Luc Duval, la grogne autour du changement d’adresse du Musée de l’esclavage ne s’est pas calmée. Une lettre exposant toutes les bonnes raisons pourquoi cette institution devrait se trouver à l’ancien hôpital militaire, plutôt que dans un ancien entrepôt d’United Docks, a été adressée cette semaine au Premier ministre adjoint, ainsi qu’au ministre des Finances Pravind Jugnauth. Parmi les signataires : une historienne et un religieux.

Wong sauve les palmiers royaux

Le ministre Alain Wong est sorti de ses gonds alors qu’il faisait une tournée de la capitale avant le lancement de Porlwi by Light. Il a surpris une équipe en train de transpercer les palmiers légendaires de la Place d’Armes pour y mettre des installations électriques. «Arrêtez tout de suite ce massacre!» a-t-il lancé sur un ton survolté. Merci Monsieur le ministre.

Disqualifié de facto ?

Il s’était autoproclamé l’homme providentiel… Celui-ci, disaient ses partisans, allait établir la communication entre le MTC et le gouvernement avec lequel il s’affichait ouvertement dans des réunions avant et après décembre 2014. Non seulement les relations entre le MTC et l’hôtel du gouvernement sont restées tendues depuis, mais l’homme en question, dont le «input» personnel depuis son élection comme administrateur début 2016 est quasi nul, s’est permis de boycotter l’ultime manche du Weekend international des courses dimanche dernier en attendant… d’être élu président du MTC en 2017 ! Ne s’est-il pas, en vérité, disqualifié pour ce poste ?

Comme des petits pains

«Forensics in Paradise», le premier livre du Dr Satish Boolell, ancien chef de la médecine légale à Maurice, qui relate des épisodes tantôt dramatiques, tantôt poignants de ses 30 ans de carrière, se vend comme des petits pains. Il y a fort à parier que d’ici la fin de l’année, tous les exemplaires imprimés seront épuisés…

Gare aux punaises !

Des enfants à besoins spéciaux se faisaient une fête d’aller passer un week-end à Pointe-aux-Piments dans le centre récréatif du ministère de la Sécurité sociale. En voulant reconfirmer leur venue au téléphone, leur enseignant a été choqué d’apprendre d’un fonctionnaire que le centre ne pourrait les accommoder en raison d’une infestation de punaises. La même mésaventure serait arrivée quelque temps avant à un groupe de personnes âgées. Cherche exterminateurs désespérément…

Pas d’embrouille

À la suite de la parution d’une confidentielle, la semaine dernière, faisant état d’un désaccord entre le leader du PMSD et Jean-Marie Richard, ce dernier nous prie de rectifier car, dit-il, son absence au Festival Kreol est due à un déplacement à l’étranger. Il n’a pas manqué de mettre Xavier-Luc Duval en copie du courriel fleuri qu’il nous a envoyé afin de démentir notre information.

Perfect job

Une compagnie formée en 2014, qui n’a pas soumis des «returns» au Registrar depuis, vient de décrocher un juteux contrat pour repeindre tous les bâtiments d’une importante entité contrôlée par l’État. La compagnie est dirigée par un activiste du MSM du no 8 qui s’affiche souvent en compagnie des ministres.

Super conseille

 L’ICAC pourrait enquêter sur les circonstances dans lesquelles certains contrats de l’ICTA ont été alloués depuis janvier 2015. En effet, le président aurait bénéficié depuis sa nomination des conseils d’un ancien du secteur, un homme engagé dans de multiples affaires. Un contrat fort controversable aurait ainsi été alloué à une compagnie appartenant à une dame proche de cet ancien patron.

Airway coffee aux oubliettes

Ce n’est pas agréable pour les passagers que de voir les tables et chaises vides devant un restaurant fermé dans le hall de départ de l’aéroport du pays. Pour éviter ce spectacle aux voyageurs, on a fait ériger une façade devant les locaux d’Airway Coffee. On a droit désormais à des fresques avec vue panoramique de Maurice.

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires