L’abattage de chauves-souris démarre ce vendredi

Avec le soutien de
Selon Mahen Seeruttun, 30 938 chauves-souris avaient été tuées lors du précédent exercice d’abattage.

Selon Mahen Seeruttun, 30 938 chauves-souris avaient été tuées lors du précédent exercice d’abattage.

À la suite de nombreuses plaintes des planteurs de fruits qui font état des dégâts causés dans leurs vergers, le ministère de l’Agro-industrie démarre l’exercice d’abattage de chauves-souris dans plusieurs régions de l’île, ce vendredi 9 décembre. Il se fera tous les jours de 18 heures à 6 heures jusqu’au 23 décembre. La Mauritius Wildlife Foundation s'est, elle, prononcée contre cet exercice, d’autant que la récolte de litchis devrait prendre fin dans deux ou trois semaines.

Vikash Tatayah, Conservation Director de la Mauritius Wildlife Foundation, dit ne pas comprendre pourquoi il y aura un nouvel exercice durant cette période alors qu’il y a des «litchis en abondance». Il fait ressortir que la récolte des litchis prendra fin d’ici deux ou trois semaines, d’où l’inutilité, selon lui, de procéder avec un nouvel abattage. «Notre position sur ce sujet n’a pas changé. Nous sommes contre toute forme d’abattage de ces mammifères. Cela ne résoudra pas le problème, argue-t-il. J’espère que le gouvernement n’ira pas de l’avant avec cet exercice. Dans le cas contraire, l’espèce sera menacée

Selon le ministre de l’Agro-industrie, Mahen Seeruttun, environ 60 000 chauves-souris avaient été recensées en octobre. 30 938 chauves-souris avaient été tuées lors du précédent exercice d’abattage en 2015.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x