Meeting du PTr: Dev Virahsawmy et Brian Glover prendront la parole

Avec le soutien de
Dev Virahsawmy reprendra la parole à une activité politique «après 30 ans», ce vendredi 9 décembre à La Louise, Quatre-Bornes.

Dev Virahsawmy reprendra la parole à une activité politique «après 30 ans», ce vendredi 9 décembre, à La Louise, Quatre-Bornes.

Pour son meeting de protestation, ce vendredi 9 décembre, à La Louise, Quatre-Bornes, le Parti travailliste (PTr) a voulu frapper fort. En tête d’affiche, l’on retrouvera le fondateur et ancien membre du Mouvement militant mauricien Dev Virahsawmy, l’ex-président de l’Equal Opportunities Commission (EOC) Brian Glover ainsi qu’Arvin Boolell, qui revient sur le devant de la scène politique après sa convalescence. Ce rassemblement rouge vise surtout à dénoncer la passation des pouvoirs entre sir Anerood Jugnauth et son fils au poste de Premier ministre.

Pour sa part, Dev Virahsawmy affirme que c’est le bon moment pour lui de s’exprimer. «Je reprends la parole à une activité politique après 30 ans. Je dirai ce qu’il y a à dire à la population car l’heure est venue pour moi de reprendre la bataille politique. Je sens que le pays a besoin de cela.»

Selon les informations, Arvin Boolell prendra la parole pendant trois minutes seulement en raison de son état de santé. Sollicité, il a toutefois déclaré à l’express qu’il allait mieux.

Navin Ramgoolam parle, lui, de la nouvelle synergie dans le parti avec l’entrée en scène de Brian Glover, Dev Virahsawmy ainsi que l’intervention d’Arvin Boolell malgré ses problèmes de santé. «On veut montrer le renouveau et à quel point on veut se rassembler sous un pacte républicain, explique-t-il à l’express. Je reviendrai plus en détails sur ce terme dont on n’aura pas trop compris ou saisi toutes les nuances.»

Le leader du PTr avait lancé l’idée d’un pacte républicain calqué sur le modèle français pour «barrer la route à une dynastie». Paul Bérenger, chef de file des Mauves, avait d’autre part indiqué qu’il fallait étudier cette proposition.

Brian Glover : «Le temps de l’action est venu»

 «Il est des moments dans la vie où des décisions courageuses s’imposent. Et il est des conjonctures qui nécessitent un engagement personnel tant dans la sphère pratique qu’au chapitre de l’idéologie. Mon engagement dans la politique active ne saurait m’éloigner des convictions et des principes qui ont nourri mes réflexions dans les colonnes de ‘l’express’.

Cette nouvelle étape n’est que le prolongement des pensées que j’ai pu partager avec le lecteur. La situation actuelle devrait nous interpeller. Le temps de l’action est venu. Et il y a urgence. L’engagement politique n’est plus un choix. Il est aujourd’hui un devoir citoyen. L’avenir se construit dans l’action et pas seulement dans la dénonciation. Le vote ne devrait plus être une sanction. Mais une adhésion à une action politique dûment réfléchie, correctement élaborée et sincèrement développée pour une seule et unique cause : le bien commun.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires