Présidence de l’ICTA: les jours de Bhanoodutt Beeharee sont comptés

Avec le soutien de
SAJ a récemment désavoué Bhanoodutt Beeharee au Parlement.

SAJ a récemment désavoué Bhanoodutt Beeharee au Parlement.    

Secousses au sein de l’Information and Communication Technologies Authority (ICTA). Le départ du président Bhanoodutt Beeharee est annoncé dans les prochains jours. Il ne manque plus que la signature du Premier ministre (PM) pour dissoudre le présent conseil d’administration.

Ce changement intervient après les récents amendements à l’ICT Act de 2001. Sous l’ancienne loi, révoquer un membre du board tel que le chairperson était impossible. Avec les nouveaux amendements, renvoyer tout le conseil d’administration devient possible. C’est le PM qui devra nommer de nouveaux membres, dont le président, car cette procédure ne requiert plus l’approbation de l’ICT Advisory Council.

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a récemment désavoué Bhanoodutt Beeharee au Parlement. En réponse à une question du député mauve Rajesh Bhagwan, le PM devait dire : «Steps are being taken to get rid of him from there.»

Une semaine plus tard, en réponse au député rouge Osman Mahomed, SAJ a affirmé que le prochain directeur général va devoir faire un rapport sur les reproches faites au président de l’ICTA dont la requête pour ache ter une berline et l’utilisation à tout-va du nom du PM, entre autres.

Réclamations gelées

Il nous revient que les réclamations des avocats proches du MSM, à l’ICTA, n’ont pas encore été avalisées par le «board». Des instructions ont été données pour geler ces réclamations, en attendant le prochain conseil d’administration.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires