Rs 18 400 pour un aller-retour sur Int’Air Iles

Avec le soutien de
Le chairperson d’Int’Air Iles,Seffoudine Inzoudine (au premier plan), et Umarfarooq Omarjee, ce mardi 28 novembre, à l’hôtel Holiday Inn.

Le chairperson d’Int’Air Iles,Seffoudine Inzoudine (au premier plan), et Umarfarooq Omarjee, ce mardi 28 novembre, à l’hôtel Holiday Inn.

L’objectif : augmenter le nombre d’arrivées à Maurice. C’est la raison pour laquelle Omarjee Holidays a créé Omarjee Aviation afin de s’associer à Int’Air îles pour desservir les Comores et Maurice. Et ce, à un prix défiant toute concurrence. Pour un aller-retour entre les deux îles, il faut compter 460 euros, soit environ Rs 18 400. C’est ce qu’a annoncé Umarfarooq Omarjee, directeur exécutif d’Omarjee Aviation, face à la presse ce mardi 28 novembre, à l’hôtel Holiday Inn, Plaine-Magnien.

«Notre ambition, c’est de développer la desserte aérienne sur les îles de l’océan Indien notamment, les îles de la Lune. Car il y a peu de compagnies qui montrent de l’intérêt pour l’Afrique et les îles de l’océan Indien», a fait ressortir Umarfarooq Omarjee. Ce dernier dit cependant attendre le feu vert du département de l’aviation civile pour démarrer la liaison aérienne en décembre. Les vols se feront «idéalement les mardis».

Le chairperson d’Int’Air Iles, Seffoudine Inzoudine , a abondé dans le même sens en disant que «cette desserte est importante car il y a un manque de connectivité entre les îles, surtout les Comores». D’ajouter que «cela prend un jour pour un Comorien de venir à Maurice. Cette ligne sera comme un hub pour les Comoriens. Nous leur offrons une autre possibilité de se déplacer.» La desserte se fera par Airbus A320, qui dispose de 250 sièges répartis en Premium Economy et Economy.

Les opérateurs prévoient un taux de remplissage de 70 % dès le début des activités. «On veut apporter une nouvelle clientèle notamment médicale à Maurice. On parle aussi beaucoup d’Education Hub. Nous pouvons proposer cette alternative aux étudiants qui pour beaucoup vont à Madagascar ou vers d’autres pays africains», explique Umarfarooq Omarjee.

Int’Air îles, une compagnie régionale opérationnelle depuis 2008, ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. Déjà en 2017, elle augmentera les liaisons aériennes avec d’autres pays de la région. En effet, un second appareil sera mis à contribution pour faire des combinaisons avec d’autres pays d’Afrique. «L’Airbus A320 basé à Mayotte décollera de Dzaoudzi et Moroni. De là, on dessert les villes que nous souhaitons. Et de Maurice, nous irons à Dar es-Salaam, La Réunion et Antananarivo», affirme Seffoudine Inzoudine .

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires