SAJ annonce le départ de Bhanoodutt Beeharee de l’ICTA

Avec le soutien de
Bhanooduth Beeharee avait été agressé en pleine rue à Port-Louis le 26 mai 2016.

Bhanooduth Beeharee avait été agressé en pleine rue à Port-Louis le 26 mai 2016.

«Le nécessaire sera fait pour s’en débarrasser.» C’est ainsi que le Premier ministre sir Anerood Jugnauth a annoncé que Bhanooduth Beeharee, le Chairman de l’Information and Communication Technologies Authoritity (ICTA) sera appelé à laisser son poste. C’est à la suite d'une question du député du Mouvement militant mauricien Rajesh Bhagwan au Parlement ce mardi 22 novembre que le chef du gouvernement a fait cette annonce.

Le Whip de l’opposition a demandé au Premier ministre s’il sait que le président du conseil d’administration utilise le nom du chef du gouvernement au sein même de l’ICTA et ailleurs et qu’il agit également comme un Chief Executive Officer. Sir Anerood Jugnauth a répondu qu’il le sait et que c’est la raison pour laquelle Bhanooduth Beeharee devra quitter ses fonctions.

Mise à pied de Sunjiv Soyjaudah

En revanche, à la question du député qui demandait au PM si le Chairman de l’ICTA a précipité la mise à pied de Sunjiv Soyjaudah, l’ancien directeur de cet organisme, le Premier ministre a déclaré : «Je ne suis pas au courant.»

Bhanooduth Beeharee avait été agressé en pleine rue à Port-Louis le 26 mai dernier. Le lendemain, il avait eu la visite du chef du gouvernement. Ce dernier avait dénoncé cet acte commis par «bann dimounn sovaz» selon ses propres termes. L’ancien avocat de l’ICTA Kailash Trilochun a aussi affirmé que le Chairman de l’ICTA était d’accord pour lui payer ses honoraires par heure dans une affaire face au groupe Emtel. Finalement, l’ICTA a dû dépenser Rs 19 millions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires