Drones DJI : Mavic Pro reste au-dessus de la mêlée

Avec le soutien de

Le leader du marché des drones DJI compte un concurrent sérieux depuis peu. Il s’agit de GoPro Karma. Entre celui-ci et le Mavic Pro, lequel choisir ? Éléments de réponses.

Dji mavic pro est le meilleur drone du moment sur papier. Toutefois, il ne faut pas enterrer le GoPro Karma aussi rapidement, car ses spécifications et sa maniabilité sont intéressantes. La force de ces drones est de combiner la stabilisation sur trois axes dans les airs avec une haute résolution photo et vidéo. Sans compter des fonctionnalités à la pointe de la technologie et une sécurité de vol assurée. L’objet est compact et très facilement transportable. Pliable, le Mavic Pro devance le Karma, étant plus petit et ses hélices rétractables

Poids

Le poids d’un drone est tout aussi important. Le Mavic Pro pèse 734 grammes sans la bulle de protection pour la caméra et 743 grammes avec. Tandis que le Karma a un poids de 1 kilo. Le constructeur DJI a compris que pour plus de stabilité et pour voler sans bagages, il faut tourner autour de 500 grammes.

Performance

 Le Karma fait une moins bonne opération au niveau de la performance. En matière d’autonomie, Mavic Pro remporte à nouveau le match. DJI tient 27 minutes à 25 kilomètres par heure contre 20 minutes pour le Karma.

Pilotage

Le Mavic Pro est très rapide. Ce drone peut at- teindre jusqu’à 65 km/h contre le Karma, qui fait uniquement 54 km/h. La distance parcourue peut atteindre 4 kilomètres (km), voire 7 km pour le Mavic Pro. Tandis que le Karma GoPro peut se contenter de 3 km. La stabilité et la réactivité des commandes sont impressionnantes selon focus-numerique.com et 01net

Mode


 Sous ce chapitre, le drone, appareil baroudeur, a besoin des capteurs et d’autres moyens pour éviter des collisions. À nouveau, DJI Mavic Pro remporte cette manche étant à sa cinquième génération de drones. Le drone chinois propose le mode «suivi du sujet» contrairement à GoPro Karma.

Il en va de même pour le Vision Positionning System qui est un moyen pour l’appareil de se situer sur le terrain afin d’éviter les crashs et les collisions sur son chemin. Le drone chinois l’adopte comme sur le Phantom 4. En revanche, même si la GoPro Karma n’a pas cette fonctionnalité, en cas de perte de signal, l’appareil fait du surplace avec une unité GPS. De plus, le mode Easy permet d’apprendre les manœuvres. En sus de cela, la caméra embarquée permet de faire des réglages avant le vol.

Prises de vue

 L’élément essentiel sur ces deux drones, c’est la caméra. Le fabricant DJI continue de placer des caméras inamovibles FOV. Cette lentille de 78.8° est de 28 mm. Il faut savoir que la vitesse d’obturation est de f/ 2.2. La caméra est protégée par une bulle de protection lors du vol. Toutefois, celleci peut réduire la qualité de l’image.

Le GoPro Karma est la championne dans cette catégorie avec une camé- ra amovible, car il suffit de fixer la GoPro Karma au bout d’une poignée Gimbal. Il y a deux versions dans les packs : GoPro Hero 5 Black et Hero 5 Session. Cette poignée peut être enlevée et vous pouvez faire des vidéos avec la poignée. L’avantage du Karma, c’est de pouvoir changer de caméra embarquée dans le futur, sans avoir à acheter un nouveau drone.

Résolution

 Les deux caméras sont pourvues de la résolution 4K. Les deux drones sont capables de faire des images de 2.7k. Le Mavic Pro peut faire 30 images par seconde et la GoPro Karma 60 images par seconde. La camera intégrée du Mavic Pro a la sensibilité ISO de 100 à 3 200 en vidéo et en photo de 100 à 1 600. Alors que dans le cadre de la photo, la résolution maximale est de 4 000 x 3 000 pixels.

Stockage

 Le Mavic Pro permet d’enregistrer des vidéos de 720p pour 84 minutes et la 4K pour seulement 6 minutes. Alors que le taux de transfert est de 60 Mégabits par seconde. Il y a une carte de 64 Gigaoctets prévue à cet effet. Alors que le GoPro Karma sauvegarde ses prises de vues sur la carte SD de la caméra embarquée.

Connectiques

Les deux drones sont équipés de télécommandes avec option d’ajouter un smartphone. Celles-ci ont des joysticks directionnels et on peut ajuster le vol avec un smartphone comme second compagnon. Le drone permet de voir en direct les images prises. La connexion peut se faire grâce au WiFi direct ou en Bluetooth. La télécommande GoPro Karma ne nécessite pas un smartphone pour voir les images.

Le DJI Mavic Pro est représenté à Maurice par Drones and Dreams et coute environ Rs 47 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires