Affaire Barbier: un nouveau témoin sera-t-il entendu ?

Avec le soutien de
(Photo d’archives) L’ex-député du MMM Jean-Claude Barbier a de nouveau comparu en cour de district de Port-Louis, lundi 21 novembre.

(Photo d’archives) L’ex-député du MMM Jean-Claude Barbier a de nouveau comparu en cour de district de Port-Louis, lundi 21 novembre.

Nouvelle comparution en cour de Port-Louis pour l’ancien député du Mouvement militant mauricien (MMM), Jean-Claude Barbier et son présumé acolyte, Selvanaden Mootoosamy, lundi 21 novembre. Cela, dans le cadre de l’agression de deux activistes, Manu Mangar et Soorain Draunath Parbotteau. L’incident se serait produit alors que ces derniers collaient des affiches à proximité de l’usine CMT, à La-Tour- Koenig, dans la nuit du 29 avril 2013.

Les hommes de loi de la défense, Mes Obeegadoo et Lockraj Nuckchady ont présenté une motion réclamant qu’un témoin qui ne figure pas sur la liste soit assigné dans cette affaire. Ce dernier ne serait autre que le recording officer qui a recueilli les premières dépositions des deux accusés dans cette enquête. La motion a été rejetée par la poursuite en cour. Les débats sont prévus au 30 janvier de l’année prochaine.

Dans sa déposition, Selvanaden Mootoosamy a affirmé ne pas connaître ces deux activistes. Il a indiqué qu’il se trouvait en compagnie de Jean-Claude Barbier lorsqu’ils les ont surpris en train de coller des affiches sur celles du parti mauve. Ils auraient, alors, approché les deux activistes pour leur demander d’arrêter. 

«Zot ti p kol lafis Anerood Jugnauth qui p bwar champagne e monn dir zot pa korek sa e apar sa, mo pann gagn okenn incident», avait-t-il fait ressortir. Selvanaden Mootoosamy avait affirmé qu’il n’y a jamais eu d’agression.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires