[Audio] Leela Devi Dookun-Luchoomun: «83 % des élèves du HSC ont les 90 % de présence requise»

Avec le soutien de
La ministre intervenait à l’ouverture de la «Kiddy Science Fair» au Rajiv Gandhi Science Centre à Bell-Village ce mercredi 16 novembre.

La ministre intervenait à l’ouverture de la «Kiddy Science Fair» au Rajiv Gandhi Science Centre à Bell-Village ce mercredi 16 novembre.

«Les autres devront se plier à la règle», a affirmé la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, à propos du paiement des examens du Higher School Certificate (HSC). Elle intervenait lors de l’ouverture de la deuxième édition de la Kiddy Science Fair, une exposition réalisée par des élèves du préscolaire au Rajiv Gandhi Science Centre de Bell-Village. Selon elle, «83 % des élèves qui ont pris part aux examens du HSC ont les 90 % de présence requise.»

Elle a aussi ajouté que ce sera aux recteurs de faire le tri dans les certificats médicaux. Toutefois, selon Soondress Sawmynaden, président de l'Association des recteurs des collèges, ceux-ci ne peuvent pas le faire.

«Les recteurs vont accepter les certificats médicaux des élèves. Par contre, nous ne sommes pas habilités à faire la différence entre les vrais et les faux certificats. Le ministère de l’Éducation doit mettre en place un comité, avec l’aide des médecins, pour nous informer si nous devons accepter tous les certificats ou non», avance le président.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x