Pravind Jugnauth: «Je sais tout ce qui se passe à MK»

Avec le soutien de
Le leader du MSM lors d’un congrès du MSM à Grand-Bois, ce mardi 8 novembre.

Le leader du MSM lors d’un congrès du MSM à Grand-Bois, ce mardi 8 novembre.

Il était au courant que le board d’Air Mauritius allait révoquer Megh Pillay, et alors ? «Le Financial Secretary (NdlR, Dev Manraj) siège sur le conseil d’administration, bien sûr que je sais ce qui se passe à MK, chaque fois qu’il y a des divergences entre le CEO et le Chairman.» Pravind Jugnauth intervenait, ce mardi 8 novembre, lors d’un congrès du MSM à Grand-Bois.

«Si dan enn avion, pilot pé al a drwat, copilot pé al a gos, bé avion pou al krazé», a souligné Pravind Jugnauth. Il a précisé, à nouveau, que le conseil d’administration a pris une décision. «Certains font comme si c’était du jamais vu», a fustigé le leader du MSM.

Autre sujet abordé par Pravind Jugnauth : le ciblage de la pension de vieillesse. «Actuellement, Sir Anerood Jugnauth, Paul Bérenger, Navin Ramgoolam touchent la pension de vieillesse.» Cet argent, a-t-il fait comprendre, aurait pu être utilisé pour améliorer les conditions de vie des personnes démunies.

De rappeler que lorsqu’il a tenté d’introduire une forme de ciblage, il a été critiqué de toutes parts. Et notamment par l’opposition. Mais martèle le leader du MSM, une réforme du système de paiement de prestations sociales s’avère nécessaire. «Fond pension pou défonsé si kontign al koumsa.» D’autant plus, dit Pravind Jugnauth, que nous avons une «population vieillissante».

Le leader du parti soleil n’a pas, par ailleurs, manqué de s’en prendre à la presse, notamment aux journaux et radios qui donnent de «fausses informations». De rappeler qu’à l’époque des élections législatives de 2014, sa famille, notamment son épouse Kobita Jugnauth et ses filles, avait été prise pour cible. «Mo lapo bien dir. Mé mo fam ek zanfan péna mem lapo ki mwa.» Pour lui, ce sont des «lâches» qui agissent de la sorte.

Et voilà, poursuit Pravind Jugnauth, que ce scénario se répète. A l’exception que, cette fois-ci, c’est sa belle-famille qui est attaquée. «Si zot (NdlR, la presse) lé tom dan sa nivo-la, bé tom dan sa nivo-la.»

Selon le leader du MSM, cela ne fait ni chaud ni froid. «Le Premier ministre m’a donné une responsabilité. Le développement du pays est ma priorité.» D’ailleurs, depuis qu’il est ministre des Finances, Pravind Jugnauth avance qu’il n’a voyagé qu’à trois reprises. Il s’est rendu en Inde, à Bruxelles et récemment en Chine. «Travay ki mo pé fer dimoun trouvé. Lisien, ou pa kapav ampes li aboyé.»   

Il a également tenté de mettre un terme aux rumeurs de scission au sein du gouvernement. «Je m’entends très bien avec le PMSD et le ML», a insisté Pravind Jugnauth. Et de faire valoir que «tant que nous nous focaliserons sur le travail, nous serons au pouvoir».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires