[Audio] Passation des pouvoirs: «Il faut attendre que le PM soit prêt», dit Dookun-Luchoomun

Avec le soutien de
La ministre de l’Éducation a participé, ce mardi 8 novembre, à une cérémonie de remise de diplôme à l’UTM.

La ministre de l’Éducation a participé, ce mardi 8 novembre, à une cérémonie de remise de diplômes à l’UTM.

Rien ne sert de courir, il faut partir à point… À en croire la ministre de l’Éducation, Leela Devi Dookun-Luchoomun, le Premier ministre aurait fait sien cet adage. «Sir Anerood Jugnauth a un objectif et il faut qu’il soit prêt» pour céder le prime-ministership à son fils, a-t-elle fait comprendre.

C’est ce que la ministre de l’Éducation a répondu à lexpress.mu. Elle participait, ce mardi 8 novembre, à la 20e cérémonie de remise de diplômes aux étudiants en technologie de l’information, à l’université de Technologie de Maurice.

Quid des rumeurs de scission au sein du gouvernement Lepep ? Selon des recoupements, il y aurait deux clans distincts, l’un autour de Pravind Jugnauth, l’autre autour de sir Anerood Jugnauth. Mais à en croire Leela Devi Dookun-Luchoomun, il n’en serait rien. «L’unité règne au sein du gouvernement», clame-t-elle, solennellement.

Autre sujet évoqué : la révocation de Megh Pillay comme Chief Executive Officer d’Air Mauritius. Précisant qu’elle était absente du pays au moment des faits, la ministre de l’Éducation a rejoint les propos de Pravind Jugnauth, qui a commenté le sujet, hier, lundi 7 novembre, lors d’une conférence de presse. Selon Leela Devi Dookun-Luchoomun, «tout a été fait dans les règles et pour le bien d’Air Mauritius».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires