Bérenger : «Le Big Boss dans l’affaire Hurreechurn est un proche d’un dirigeant du MSM»

Avec le soutien de
Le leader du MMM réclame une commission d’enquête sur l’implication de policiers dans des trafics de drogue.

Le leader du MMM réclame une commission d’enquête sur l’implication de policiers dans des trafics de drogue.

L’implication de la police dans le trafic de drogue et l’affaire Air Mauritius. Ce sont les deux principaux thèmes abordés par le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) lors de sa conférence de presse au Hennessy Park Hotel, le samedi 5 novembre. «Selon mon information, le ‘Big Boss’ dans l’affaire Hurreechurn est un membre de la famille d’un dirigeant du MSM. J’ai l’impression que l’opération à Goodlands est un moyen de brouiller les pistes

Selon Paul Bérenger, c’est un drôle de hasard que les caméras de la prison ne fonctionnaient pas quand le policier Arvind Hurreechurn, arrêté pour trafic de drogue, s’est suicidé. «Le prestige de la police a dégringolé avec des policiers trafiquants de drogue. Je fais un appel au Commissaire de police pour qu’il demande une commission d’enquête, présidé par un ancien juge de la Cour suprême, afin de remettre la police sur les rails.»   

Autre sujet abordé par le leader des mauves, le limogeage de Megh Pillay d’Air Mauritius : «Le gouvernement est tout puissant à Air Mauritius, c’est inutile de tout mettre sur le dos du board.» Paul Bérenger insiste que c’est le Premier ministre lui-même qui a demandé la suspension de Mike Seetaramadoo d’Air Mauritius : «SAJ à le pouvoir de révoquer ce conseil d’administration.» 

Selon lui, les déclarations de Pravind Jugnauth à ce sujet sont un exemple de lâcheté : «C’est clair que Pravind Jugnauth est derrière tout ça

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires