F1: le jeune Canadien Lance Stroll aux côtés de Bottas en 2017

Avec le soutien de

Le Canadien de 18 ans Lance Stroll va remplacer Felipe Massa comme pilote titulaire chez Williams en 2017, a annoncé l'écurie britannique de Formule 1 jeudi.

Stroll sera aligné à côté du Finlandais Valtteri Bottas, qui disputera sa cinquième saison chez Williams.

Le Montréalais Stroll sera le premier Canadien derrière un volant en F1 depuis Jacques Villeneuve, le dernier pilote à avoir remporté le Championnat du monde sur une Williams en 1997.

«Courir en Formule 1 en 2017 est incroyable», a réagi le jeune homme, lors de l'annonce de sa signature au siège de l'écurie, à Grove.

«Je ne remercierai jamais assez Williams pour avoir foi en mes capacités», a continué le Québécois. «2017 sera une année d'apprentissage pour moi, mais, pour progresser, je suis prêt à absorber tout ce que Williams pourra me dire.»

Stroll, qui n'a pas encore le droit de conduire sur route, a largement remporté le championnat de Formule 3 cette saison.

«Lance avait rejoint le programme de développement de Williams à la fin de l'année 2015. Il a impressionné nos ingénieurs avec sa maturité, son talent et son enthousiasme», a réagi la Team Principal adjointe Claire Williams, dans un communiqué.

De son côté, le Brésilien Massa (35 ans) avait annoncé début septembre qu'il prendrait sa retraite de la F1 à la fin de la saison actuelle.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x