Italie - Leonardo ne se voit pas à l'Inter Milan

Avec le soutien de

L'ancien directeur sportif du Paris SG Leonardo a déclaré mercredi qu'il ne se voyait pas entraîneur de l'Inter Milan, un poste qu'il a déjà occupé, alors que son nom circulait comme possible successeur de Frank De Boer, démis de ses fonctions mardi.

«Je n'ai pas le profil idéal pour l'Inter. Je suis un technicien de gestion. Ce n'est pas le profil qu'ils recherchent et quand je vois ce qui se passe en ce moment, je ne me vois pas là-bas», a-t-il dit à la chaîne italienne Sky Sport pour laquelle il est consultant.

«Cela me fait plaisir que mon nom soit sorti mais je pense que c'est plus lié à mon passé qu'au présent. Je pense que c'est une reconnaissance de ce que nous avons fait ensemble» , a-t-il ajouté.

Le Brésilien a entraîné l'Inter pendant six mois en 2011, avec un certain succès, avant de devenir directeur sportif du PSG.

Il a également donné son avis sur la situation actuelle de l'Inter, 11e du championnat d'Italie, rachetée en juin par des investisseurs chinois et qui depuis s'est déjà séparée de deux entraîneurs, Roberto Mancini en août et De Boer mardi.

«Les Chinois n'étaient pas préparés et les Italiens non plus n'étaient pas préparés à accueillir les nouveaux investisseurs, compte tenu de l'histoire et de la tradition du club», a-t-il dit. Pour lui, il faut désormais à l'Inter «beaucoup de calme avant de choisir un nouvel entraîneur».

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x