Renganarden Sooben: «Ce serait ‘unethical’ de demander à l’État de renouveler mon mandat»

Avec le soutien de

Depuis quand êtes-vous le président du conseil de district de Moka ?

(Rires) Une date que je n’oublierai jamais, le 27 décembre 2012.

Est-ce votre premier mandat ?

Oui, mon premier mandat en tant que président. Mais avant 2012, j’ai été conseiller de district. Et dès les années 90, j’ai été membre au conseil du village de St-Julien d’Hotman.

Est-ce qu’on pourrait dire que vous êtes arrivé à la fin de votre mandat ?

(Sans hésitation) Oui, certainement. Car en décembre, il y aura les élections.

Avez-vous le cœur gros ?

Non, pas du tout. Je suis satisfait de mon parcours éloquent. Et j’ai un bilan très positif.

Comme certains de vos collègues présidents, pensez-vous que vous avez vous aussi des chances d’effectuer un second mandat ?

Non, pas du tout. À mon avis, ce serait unethical de demander au gouvernement de renouveler mon mandat. Il faut donner la chance aux autres. Mais en même temps, j’espère que le prochain président sera à la hauteur, un homme de terrain, de bonne volonté… Et le plus important, qu’il continuera le travail qu’on a déjà démarré.

Sinon, quels sont les projets qui vous ont le plus marqué ?

La construction de quatre maisons à St-Catherine. Quatre familles ont été victimes d’un grave incendie et ont tout perdu. Je suis fier de dire que c’est la première fois qu’une local authority a réalisé un tel projet avec notre CSR. C’est un projet qui restera dans mon cœur.

Sinon, il y a aussi de gros projets de drains dans des régions affectées, comme l’Avenir, Montagne-Blanche. Sans compter les travaux au marché de Saint-Pierre et l’aménagement d’une salle de gym dans divers bâtiments du village hall.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires