L'express leaks du dimanche 23 octobre au vendredi 28 octobre

Avec le soutien de

Des bruits de couloirs, les derniers buzz ou les derniers scandales, l'express vous dévoile ce que les autres vous cachent.

En attendant une femme

De toutes les 14 nominations au poste d’ambassadeur ou de haut-commissaire, nulle n’est une femme. Le poste de haut-commissaire de Maurice en Afrique du Sud viendra-t-il rompre cette situation  de discrimination sexiste ?  Pour le moment, c’est Archana Bauhadoor Pillay Ponisamy qui assure l’intérim à Pretoria.

 

La belle Allemande

Un quatre roues flambant neuf valant Rs 4 millions – du moins, c’est ce que prétend sa future propriétaire – va se garer sous peu dans l’espace réservé aux membres du personnel de la MBC à Moka. L’arrivée de cette allemande va-t-elle mettre fin à la suprématie d’une autre allemande, dont la propriétaire est une journaliste vedette de la radiotélévision  nationale ? Tout se décidera sur une question de look, explique-t-on.

 

Petits secrets au MSM

L’annonce du départ d’une délégation de ministres et députés du MSM pour la Chine a pris de court plusieurs membres du parti soleil. Si certains en avaient entendu parler de tierce source, ils étaient nombreux à ne pas avoir eu vent de la composition de cette délégation avant l’annonce publique. Car, dit-on, il n’y a pas eu de communication au niveau du parti.

 

Le pouvoir des lettres… anonymes

Trois lettres anonymes ciblant un responsable de corps parapublic ont atterri au ministère des Arts et de la culture. Si auparavant ces dénonciations finissaient à la poubelle, le ministère a cette fois demandé des explications à la personne concernée. Résultat des courses : c’est la méfiance qui s’est installée à la tête de l’institution.

 

Le refuge des nominés politiques

Cette compagnie dont l’État est l’actionnaire majoritaire est devenue le refuge des nominés politiques. De son directeur allant au clerc, la couleur politique est le facteur déterminant pour y être recruté. La dernière en date : une ancienne attachée de presse qui avait été remerciée par son ministre pour non-performance.

 

Seblin sur les traces de Murrow

Des milliers de journalistes politiques venant de tous les horizons convergent vers les États-Unis à l’occasion de l’élection présidentielle du 8 novembre. Ce qui mène à une course effrénée pour être accrédité aux centres de votes et voir de près l’impressionnant dispositif mis en place. Parmi eux, une journaliste de Maurice : Michaëlla Seblin, rédactrice en chef de «5-Plus». Notre collègue a eu la chance d’être retenue, durant la période des élections, au programme Edward R Murrow (figure de proue du journalisme américain) qui revêt un caractère spécial cette année en raison de l’élection. Un heureux hasard !

 

Prière de ne pas déranger

Un CEO d’un corps parapublic a trouvé un excellent moyen pour tenir à distance les emmerdeurs. Il a fait installer une enseigne lumineuse au-dessus de la porte de son bureau. Ceux qui souhaitent converser avec lui doivent faire attention à ne pas le déranger lorsque la lumière est rouge. À moins qu’on ait envie de se faire rabrouer. Ce ponte s’est aussi signalé lors de ses déplacements officiels à l’étranger. Souvent, il a plusieurs jours d’avance sur la délégation. Une façon pour lui de mieux préparer l’arrivée des hautes personnalités, dit-il. Or, des mauvaises langues prétendent que c’est surtout pour profiter des per diems.

 

Encore un «intouchable» au MTC ?

Qu’est-ce que ce membre du club, «Campaign Manager» le temps des élections au MTC, n’écrit pas sur les réseaux sociaux, sur l’organisateur des courses et les Racing Stewards… Il les qualifie de tous les noms à chaque fois qu’une décision va à l’encontre de ses intérêts ou ceux de l’écurie à laquelle il est attaché. Est-ce sa proximité avec les administrateurs ou sa réputation de… «proxy collector» qui lui donne le droit de «bring the game into disrepute» ?

 

Guerre ouverte à l’UoM

Vifs échanges entre deux hauts cadres de l’université de Maurice (UoM). Le contentieux portait autour d’une lettre que l’un d’eux aurait reçue de la Tertiary Education Commission, alors qu’il assurait l’intérim au poste de son collègue. Lorsque ce dernier a indiqué ne pas avoir reçu la lettre, c’est là que le ton serait monté.

 

Chargée de COM à l’ambition dévorante

Cette chargée de communication au sein d’un corps parapublic en fait voir de toutes les couleurs aux hauts responsables. Elle change ou annule à son gré des décisions prises par des cadres, bien que ce soit en dehors de ses fonctions. Dernier cas en date : elle a fait annuler l’extension de congé sans solde d’un employé, malgré l’aval du responsable de ce dernier.

 

Dopage sur la piste

L’affaire ne s’est pas ébruitée au Champs-de-Mars, mais elle risque de causer énormément de dégâts en cette fin de saison. Le MTC est en présence d’un cas suspect de dopage. Non seulement le cheval en question n’est pas autorisé en compétition en ce moment, mais le MTC a également sollicité la France pour une contre-analyse, dont les résultats sont attendus. Si les résultats obtenus à Maurice par le MTC sont confirmés, des têtes vont sûrement tomber.

 

Sources bien verrouillées à LSL

«Notre éthique nous impose de ne pas révéler nos sources – au contraire, il nous faut les protéger.» C’est en substance ce qu’a fait comprendre la rédaction de «l’express» aux trois enquêteurs du Central Criminal Investigation Department qui ont débarqué à Riche-Terre cette semaine dans le cadre d’une enquête sur le projet enterré Heritage City.

 

Recommandations et tergiversations

Les nouvelles recommandations de «Corporate Governance» alignées par le comité présidé par Arnaud Lagesse du groupe IBL ont été finalisées depuis plusieurs semaines déjà et remises au ministre Bhadain. Destinées surtout à améliorer les méthodes de gestion et la discipline au sein des corps parapublics, ces recommandations sont, semblet-il, bloquées en amont du Conseil des ministres, ayant été estimées plutôt exigeantes et encombrantes par certains. Il a même été suggéré de considérer ces recommandations pour «le secteur privé seulement». Encore un cas de «fais ce que je dis, pas ce que je fais» ?  Après Choomka, Heritage City, Courts Asia, MPCB, Omega Ark et  Air Mauritius de Mike  Seetaramadoo, entre autres, on peut comprendre !

 

La menace Air Asia X

Plusieurs au Air Mauritius Building estiment que la  bataille stratégique contre Air Asia X ne pourra pas être gagnée de Singapour, mais de la Malaisie, où Air Mauritius a de meilleures assises. Il y a beaucoup de critiques qui portent toujours sur le concept du Air Corridor, même si Megh Pillay n’est plus aux commandes.

 

Une liste en préparation

Une poignée de personnes travaillent sur une liste de conseillers et autres cadres qu’il faudrait redimensionner ou renvoyer quand Pravind Jugnauth prendrait la relève de son père. L’idée est de projeter une image propre et moderne. Quelques proches de SAJ, entre-temps, tentent de traverser le courant pour rejoindre l’autre bord. Mais ce ne sera pas facile pour eux…

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires