Angleterre - 9e journée: Manchester City peine contre Southampton mais reprend la tête

Avec le soutien de

Manchester City a repris sa place de leader du Championnat d'Angleterre après son match nul contre Southampton (1-1), le cinquième match de suite des «Citizens» sans victoire, dimanche lors de la 9e journée.

Au classement, ManCity revient à la hauteur d'Arsenal et Liverpool (20 pts), mais les Mancuniens, grâce à leur différence de buts (+11), devancent «Gunners» (+10) et «Reds» (+9).

Mais, les dynamiques ne se ressemblent pas pour ces trois clubs. Si Arsenal et Liverpool ont remporté cinq de leurs six derniers matches (plus un nul) de championnat, les Mancuniens, eux, calent avec deux matches nuls et une défaite sur les trois dernières journées.

Au total, les hommes de Pep Guardiola n'ont même remporté aucune de leurs cinq dernières rencontres, avec désormais une défaite et deux nuls en Premier League, et un nul et une déroute (4-0 à Barcelone) en Ligue des champions.

Et contre les Saints de Claude Puel, 8e après ce 5e match domestique d'affilée sans défaite, les Mancuniens ont peiné pour décrocher le nul, après un mauvais départ.

A la 28e minute, Stones manquait complètement sa passe en retrait pour Kompany. La transmission du jeune défenseur central, déjà critiqué pour ses erreurs, ne trouvait personne... sauf Redmond au point de penalty. L'attaquant des Saints prenait de vitesse Bravo et s'ouvrait le chemin du but. 

Stones pensait ensuite avoir remis les compteurs à zéro, mais son but, sur un coup franc de De Bruyne était refusé pour un hors jeu d'Agüero (32), à la peine tout au long de la rencontre.

Guardiola profitait de la mi-temps pour faire entrer Iheanacho à la place de De Bruyne et associer le jeune Nigérian et Agüero en pointe.

L'option du technicien catalan finissait par payer. Les Mancuniens, toujours offensifs, parvenaient à égaliser, grâce à un bijou de passe en profondeur de Fernandinho. Le Brésilien servait Sané, qui réussissait à glisser un centre tendu juste devant le but pour Iheanacho (1-1, 55).

Toujours dominateurs, les «Citizens» se heurtaient ensuite à un excellent Forster. Le gardien des Saints, mis à rude épreuve, ne craquait pas et repoussait notamment les tirs dangereux de Gundogan (68) et David Silva (72).

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires