Affaire de drogue: les confidences du «prince» des prisons

Avec le soutien de
C’est à la prison de Melrose que le «prince» a fêté son anniversaire.

C’est à la prison de Melrose que le «prince» a fêté son anniversaire.

Il a quitté l’hôpital Jawaharlal Nehru de Rose-Belle, vendredi. Peroomal Veeren, y avait été admis la veille après s’être plaint de douleurs abdominales. C’est par le biais d’un intermédiaire que cet homme, qui purge une peine de 36 ans pour trafic de drogue, a tenu à s’exprimer. Nous lui avons donné la parole. Confidences.

Peroomal Veeren soutient tout d’abord qu’il n’a «rien à voir» avec la drogue qui avait été distribuée lors de sa fête d’anniversaire, célébrée le 25 septembre, alors qu’il était incarcéré à la prison de Melrose. Un «incident» suite auquel il a été transféré à la prison de Beau-Bassin.

«Depuis que je purge ma peine, je n’ai jamais touché à la drogue. Je n’ai jamais été interrogé par les gardes-chiourmes ou les officiers de l’ADSU. Pourquoi ai-je été transféré?» D’autre part, la chaîne en or valant Rs 1 million, qui a été retrouvée sur lui, serait un cadeau de sa mère, précise-t-il…

Il nous revient que Peroomal Veeren n’a pas encore donné sa version des faits à la brigade antidrogue dans le sillage de toute cette affaire. Celui que l’on surnomme depuis le «prince» des prisons laisse également entendre qu’il s’agirait d’un coup monté. «On dit que la drogue a été distribuée à quelque 300 prisonniers. Pourquoi n’a-t-on pas mis ces pièces à conviction sous scellés ? Pourquoi n’a-t-on pas démontré, preuves scientifiques à l’appui, qu’il s’agit bel et bien de drogue ?»

Précisons par ailleurs que, suite à un article paru dans l’express-samedi, daté du 15 octobre, Peroomal Veeren nous a fait servir un papier timbré.

Qui veut la peau de Vinod Appadoo?

«Il se peut que Vinod Appadoo ait reçu des menaces.» C’est ce qu’affirme une source dans les milieux concernés. Il nous revient que le commissaire des prisons se serait fait des ennemis après qu’il a demandé que les anniversaires ne soient plus célébrés à la prison de Melrose. «Des trafiquants de drogue, qui se faisaient de l’argent à ces occasions, lui en veulent», poursuit notre interlocuteur.

Cependant, au niveau de la police, on précise que Vinod Appadoo n’avait, à samedi 22 octobre, fait aucune plainte à cet effet.

Publicité
Publicité

Tout a débuté par une chaîne en or valant Rs 1 million retrouvée sur sa personne en prison. Aujourd’hui, le détenu Veeren Peroomal est soupçonné d’être l’un des cerveaux du trafic de drogue en prison. Puis, il y a eu son «karné laboutik» menant à une série de convocations et d’interpellations. Même des avocats n’y ont pas échappé. Voici notre dossier pour mieux comprendre toute cette affaire.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires