Jumeaux attaqués par deux chiens: Rs 900 000 de dommages aux parents

Avec le soutien de
Les deux chiens qui avaient attaqué les jumeaux à Calodyne avaient été placés sous la garde de la MSPCA, le 21 mai 2010.

Les deux chiens qui avaient attaqué les jumeaux à Calodyne avaient été placés sous la garde de la MSPCA, le 21 mai 2010.

«Ce n’est pas le montant qui importe pour mes clients. Mais il faut donner une leçon à ceux qui laissent leurs chiens en liberté pour que d’autres enfants ne subissent pas le même sort.» C’est ce qu’a confié à l’express Me Yahia Nazroo, avocat du couple Vallet, dont les jumeaux, Oscar et Ronan, ont été sauvagement attaqués par un Rottweiler et un alsacien à Calodyne, il y a six ans. Le couple a accepté des dommages moraux d’un montant de Rs 900 000, hier, vendredi 21 octobre.

Le procès a été appelé hier devant le juge Benjamin Marie Joseph, en Cour suprême. Un accord est intervenu entre les deux parties concernées. Ainsi, Robert René et Laurence Vallet, qui avaient réclamé des dommages de Rs 6 millions aux Choonucksing, propriétaires des deux molosses, ont accepté l’offre de Rs 900 000.

Cette affaire remonte au 19 mai 2010 à Calodyne. Les jumeaux reviennent d’une promenade en compagnie de leurs nourrices, aux alentours de 17 h 15. L’une d’elles pousse un berceau, dans lequel se trouve Émilie, leur petite sœur. L’autre nounou tient Oscar et Ronan par la main.

À quelques mètres de la résidence du couple Vallet, un chien saute sur Ronan et l’attaque sauvagement. La nourrice va à la rescousse de ce dernier. En même temps, un autre chien à l’air menaçant surgit et s’interpose entre la nounou et Rohan.

La nourrice entend des cris et les deux chiens se dirigent vers la route Royale. Oscar se trouvant à ce moment-là sur leur trajectoire, un des molosses l’attaque violemment.

Dans leur plainte, rédigée par Me Jaykar Gujadhur, Senior Attorney, le couple Vallet indique que les jumeaux ont été grièvement blessés. Ils ont été transportés d’urgence dans une clinique privée, où ils ont chacun subi une intervention chirurgicale. Robert René et Laurence Vallet d’ajouter que leurs fils ont été traumatisés psychologiquement.

Yasdeo Choonucksing, un des propriétaires des molosses, a été poursuivi au criminel. Il a été condamné à trois mois de prison. Mais sa peine a par la suite été commuée en services communautaires.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires