Dommages de Rs 50 000: la position de Dayal attendue le 30 novembre

Avec le soutien de
(Photo d’archives) C’est le mercredi 30 novembre que Raj Dayal, inquiété dans l’affaire «bal kouler», devra faire connaître sa position.

  (Photo d’archives) C’est le mercredi 30 novembre que Raj Dayal, inquiété dans l’affaire «bal kouler», devra faire connaître sa position.  

L’affaire opposant le directeur de Morcellement Martelo Ltée, Patrick Soobhany à l’ancien ministre de l’Environnement dans l’affaire «bal kouler» a été appelée en cour intermédiaire, mercredi 19 octobre. C’est le mercredi 30 novembre que Raj Dayal devra faire connaître sa position devant la magistrate Ratna Seetohul-Toolsee.

En effet, Patrick Soobhany réclame au député du n°9 (Flacq–Bon-Accueil) des dommages de Rs 50 000 pour diffamation dans cette affaire. Il estime que Raj Dayal a tenu des propos diffamatoires à son encontre le 15 avril dernier. Le directeur de Morcellement Martelo Ltée avait indiqué que l’ex-ministre de l’Environnement a tenté de faire croire que son casier judiciaire n’était pas vierge et qu’il était sous le coup d’une arrestation. «Les allégations de Raj Dayal sont fausses, malicieuses et dénuées de tout fondement», avait déclaré Patrick Soobhany.

Cette affaire a pour toile de fond une affaire de permis Environment Impact Assessment. Patrick Soobhany allègue que Raj Dayal, alors ministre de l’Environnement, lui a réclamé un pot-de-vin. Selon ce dernier, le député du n°9 lui aurait dit d’acheter «50 bal kouler» afin qu'il puisse les distribuer dans sa circonscription, en vue de la célébration de la fête Holi. L’homme d’affaires a retenu les services de Me Yousuf Mohamed, Senior Counsel et de l’avoué Pazhany Rangasamy.

Publicité
Publicité

Cela fait désormais plus d’un an que l’affaire Bal Kouler, dans laquelle est impliqué l’ancien ministre de l'Environnement, a éclaté au grand jour. Et les développements ne cessent de se succéder en cour et cette affaire continue à susciter l’intérêt…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires