Kavi Ramano: «Je n’ai pas pris contact avec le MMM»

Avec le soutien de
Kavi Ramano est député de Belle-Rose–Quatre-Bornes.

Kavi Ramano est député de Belle-Rose–Quatre-Bornes.

Selon Kavi Ramano, le président du Mouvement patriotique (MP) a dévié de l’engagement qu’il a pris. Le député de Belle-Rose–Quatre-Bornes (n°18) livre ses sentiments dans cet entretien exclusif à l’express.

Vous expliquez votre départ du MP par un désaccord avec le positionnement politique du parti sous la présidence d’Alan Ganoo. Concrètement, vous lui reprochez quoi?

Je parle de désaccord car en tant que parti de l’opposition, le MP doit être un parti qui assume pleinement son rôle d’opposition de manière constructive, mais tel n’est pas le cas. C’est le style de direction de la présidence de Ganoo qui cultive cette ambiguïté.

Quand nous avons formé le MP, nous avons mis l’accent sur l’importance d’une direction collégiale. Et, surtout, nous voulions faire de la politique autrement. L’idée était que chacun participe aux débats et que les décisions soient prises de manière collégiale. Finalement, les choses ne se sont pas passées ainsi.

Je vous cite un exemple : le jour de la célébration du premier anniversaire du parti, un programme a été présenté. Sauf qu’il n’y a jamais eu de discussion par rapport à ce programme. Les membres du parti en ont pris connaissance en même temps que la presse et le public. C’est inacceptable et c’est une insulte à notre intelligence. Le président du parti a dévié de l’engagement qu’il avait pris.

En quittant le MMM, vous aviez aussi émis des critiques contre la direction…

 Écoutez, pour le MP, le fonctionnement ne correspond pas à ce qu’on voulait faire lors de sa création.

Vous dites ne pas être insensible à un retour au MMM. Pensez-vous que le fonctionnement de la direction du MMM a changé?

Je souhaite préciser une chose, j’ai dit ne pas être insensible à une réconciliation de la famille militante. J’ai des contacts avec des personnes qui souhaitent la même chose. Pour ma part, aucune décision n’est prise. Je consulte avant tout mon électorat. Quand j’aurais fini ces consultations, je déciderai de mon positionnement politique.

Vous avez contacté le MMM?

 Non, je n’ai pas pris contact avec le MMM.

Vous restez donc indépendant pour le moment?

Au Parlement, pour moi rien ne change. J’assume pleinement mon rôle en tant que député et j’ai également un devoir à assumer envers mes mandants. Je continuerai à participer aux débats parlementaires et je poserai mes questions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires