Pravind Jugnauth: «Quand on me confie une responsabilité, je l’accepte»

Avec le soutien de
Le Mouvement socialiste militant a organisé un congrès à Goodlands ce lundi 17 octobre.

Le Mouvement socialiste militant a organisé un congrès à Goodlands ce lundi 17 octobre.

«Quand j’ai été nommé ministre des Finances, il y avait un défi : il fallait présenter le Budget. Quand on me confie une responsabilité, je l’accepte. Mo pou assume cé ki bizin assumé.» Propos du leader du Mouvement socialiste militant lors d’un congrès à Goodlands, ce lundi 17 octobre, en écho à ceux de Showkutally Soodhun, qui lançait, quelques minutes plus tôt : «Cé pa pa akoz Pravind garson SAJ ki li pas capav vinn Premie minis. Trwa fwa linn fer minis finans.»

Mais pour Pravind Jugnauth, l’heure est à la réalisation des projets : «Mo pa bizin tap mo prop tambour. Nous avons une responsabilité. Nous avons des engagements envers le peuple. Rien ne doit détourner notre attention du travail que nous devons accomplir.» Et de citer, entre autres le Métro Express, non sans avoir lancé quelques piques en direction du leader du Parti travailliste : «Kan nu pé al fer projet Métro Express, les mo dir kelke mo. Ramgoolam pa ti konvainku ek metro légé. Mwa monn konvaink li.»

«Nou lobzektif c amélior kotidien bann Morisien. Nou ki pou al modernz sistem transpor publik. Mais il faudra suivre les procédures et tout faire dans la transparence et la légalité.»

Le leader du MSM a aussi évoqué le dossier des Chagos : «Chagos cé nou lalit sa. Li apartenir a tou Morisien et tou bann Chagossien.» Les sanctions économiques évoquées par les Etats-Unis et la Grande-Bretagne ne lui font pas peur, ajoute-t-il.

 
 
 
 
 
 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires