Configuration au parlement: les députés indépendants surclassent le PTr en nombre

Avec le soutien de
Cinq députés siègent désormais en indépendant au Parlement. [Photo d’archives]

Cinq députés siègent désormais en indépendant au Parlement. [Photo d’archives]

La configuration au sein du Parlement change encore une fois. Cela, à la suite de la démission des députés Raffick Sorefan, Joe Lesjongard et Kavi Ramano du Mouvement patriotique (MP). Résultat : le Parlement se retrouve désormais avec cinq députés indépendants alors que le Parti travailliste (PTr) en compte quatre. Cette situation ne s’est pas produite depuis 1968 écrivait, vendredi 14 octobre, sur sa page Facebook, l’ancien mauve Zouberr Joomaye, qui, comme Danielle Selvon, siège en indépendant.

Pour le chef de file du PTr à l’Assemblée nationale, Shakeel Mohamed, cette nouvelle donne au sein du Parlement ne change rien en termes de rapport de force. Selon lui, le PTr est plus fort que jamais sur le terrain car la popularité du gouvernement est en chute libre.

Le député rouge ajoute qu’à ce jour, le PTr entretient d’excellentes relations avec les partis de l’opposition. «D’ailleurs, ils ont commencé à avoir des pourparlers pour faire bloc contre le gouvernement», a-t-il déclaré.

De son côté, le président du MP, Alan Ganoo, a réagi par rapport aux démissions des trois députés de son parti. «Les membres démissionnaires sont des paresseux. Ils n’ont rien fait pour l’avancement du parti», a-t-il lancé. Évoquant le cas de Joe Lesjongard, il a avancé que ce dernier a tenté à plusieurs reprises de déstabiliser son parti.

En outre, Alan Ganoo a répondu à Raffick Sorefan. Celui-ci a déclaré qu’il avait démissionné du MP car Alan Ganoo était un «dictateur pire que le leader du MMM, Paul Bérenger». «Tout le monde sait que je suis un démocrate, a fait comprendre le président du MP. Je ne suis pas d’accord avec la réaction de Raffick Sorefan.»

Par rapport à une autre déclaration de Raffick Sorefan selon laquelle il serait intéressé à faire son entrée au MSM, il devait déclarer que ce dernier est «un menteur», voire «un mauvais perdant». À noter qu’à ce jour, une vingtaine de membres ont claqué la porte du MP.

Les députés au Parlement

MMM : 6
P Tr : 4
MP : 2
Independants : 5
PMSD : 11
MSM : 32
ML : 7
OPR : 2

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires