Heritage City: «Ki pu ariv sa bann millions kinn fini dépensé la ?», dit Bérenger

Avec le soutien de
Le leader du MMM, Paul Bérenger a commenté le projet mort-né Heritage City lors de son point de presse, samedi 15 octobre.

Le leader du MMM, Paul Bérenger a commenté le projet mort-né Heritage City lors de son point de presse, samedi 15 octobre.  

Après l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam c’est au tour du leader de l’opposition de remettre le projet mort-né Heritage City sur le tapis. C’était lors de la conférence de presse du MMM, à l’hôtel Hennessy Park, à Ebène, samedi 15 octobre. Si Paul Bérenger maintient que Roshi Bhadain n’est pas le seul responsable dans cette affaire il est d’avis que «les responsabilités doivent être situées».

«Ce projet a été d’une folie incroyable mais surtout dangereux. Maintenant il est temps de situer les responsabilités. Pa zis Bhadain ki responsab mé ena ankor bizin rann kont», a fait ressortir Paul Bérenger. Il a ajouté qu’il est également important de savoir qui assumera les responsabilités en ce qui concerne l’argent dépensé dans le projet Heritage City. «Ki pu ariv sa bann milion kinn fini dépensé pu Stree Consulting ek bann det Heritage Company Ltd ?» s’interroge le leader de l’opposition.

Ce que propose Paul Bérenger ? «C’est simple. Il faut laisser Lux Consult terminer son travail et produire ses recommandations. Rendre le Master Plan et le rapport publics et organiser un débat national. Lux Consult kinn gagn kontra ki mérité laiss li fer so travay.» Et de poursuivre que «le komité Bhadain ine mont lor pié é aster ine met lot komité ki pu présidé par Pravind Jugnauth. Il est clair que le ministre des Finances n’est au courant de rien. Li paret ki sel travay ki gouvernman la konn fer sé kré komité».

«Pé zoué ek enn pei»

Paul Bérenger n’a pas manqué d’égratigner au passage sir Anerood Jugnauth. «Il n’a plus aucune autorité sur ses ministres et le Cabinet. Dans ces circonstances il est mieux qu’il se retire en tant que Premier ministre sans plus tarder. Deza ine perdi boukou kass, létan ek krédibilité ek fiasko Heritage City. Pé zoué ek enn pei. Li mieux pu pei ek limem ki li retir li», a souligné le leader des mauves.

En ce qui concerne la constitution du MMM, Paul Bérenger se dit «impressionné». «Nous avons fait du bon travail. Le libellé a été approuvé hier et sera présenté devant le comité central incessamment. Ce samedi nous aurons une discussion sur la date à laquelle se tiendra l’assemblée des délégués

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires