Soodhun aux ONG: «Kot zot ti eté kan Ramgoolam ti pe donn laplaz?»

Avec le soutien de
Le ministre du Logement et des Terres a une fois de plus donné la réplique aux ONG qui l’ont attaqué sur la privatisation des plages pour la construction d’hôtels.

Le ministre du Logement et des Terres a une fois de plus donné la réplique aux ONG qui l’ont attaqué sur la privatisation des plages pour la construction d’hôtels.

Le vice-Premier ministre et ministre du Logement et des Terres, Showkutally Soodhun, a donné suite au bras de fer qui l’oppose aux organisations non gouvernementales (ONG) militant contre la privatisation de certaines plages publiques pour la construction d’hôtels. C’était lors d’une remise de chèques aux bénéficiaires d’aide financière pour couler la dalle, qui s’est tenue cet après-midi, vendredi 14 octobre, au Rabita Hall, à Port Louis.

Dans une déclaration à la presse, le ministre a encore une fois tiré à boulets rouges sur les ONG et sur l’ancien Premier ministre, Navin Ramgoolam. «Ena neuf laplaz Ramgoolam ti donné kan li ti au pouvoirsans compter les terrains accordés à Nandanee Soornack, à Palmar, que le gouvernement actuel a repris», a-t-il fait valoir.

Réagissant aux questions de la presse au sujet de l’appel lancé par les ONG pour un face-à-face au sujet des plages, le ministre devait lancer : «Dir zot al demann Navin Ramgoolam.»

Showkutally Soodhun a également soutenu que les nouveaux hôtels, dont cinq projets d’envergure, qui verront le jour bientôt, permettront la création de milliers d’emplois.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires