Alan Ganoo: «Les démissionnaires sont des paresseux»

Avec le soutien de
Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo a commenté les démissions au sein du parti lors d’un point de presse, vendredi 14 octobre.

  Le président du Mouvement patriotique, Alan Ganoo a commenté les démissions au sein du parti lors d’un point de presse, vendredi 14 octobre.   

«Ils n’ont rien fait pour l’avancement du parti…» Déclaration du président du Mouvement patriotique (MP) qui commentait la vague de démissions survenue au sein du parti, vendredi 14 octobre. En effet, une vingtaine de membres dont les fondateurs ont démissionné du parti. Toutefois, si le président du MP se dit attristé par ces démissions il indique que «ces démissionnaires sont des paresseux».

Commentant la démission de Joe Lesjongard et Kavi Ramano de toutes les instances du parti, Alan Ganoo explique qu’il était déjà au courant. «Joe Lesjongard a, à plusieurs reprises, tenté de déstabiliser le parti en essayant de regrouper les démissionnaires autour de lui.» Il a ajouté que «demain lors de mon point de presse, j’évoquerai les vraies raisons qui ont motivé le départ de Lesjongard du MP».

Alan Ganoo a, dans la foulée, donné la réplique à Raffick Sorefan. Ce dernier avait déclaré lors d’un point de presse plus tôt que le président du MP «est un dictateur et qu’il est pire que Paul Bérenger». «Tout le monde sait que je suis un démocrate. Pourquoi venir dire que je suis un dictateur ? Je ne suis pas d’accord avec les propos de Raffick Sorefan», a fait ressortir le président du MP.

Commentant une autre déclaration de Raffick Sorefan, selon laquelle il serait intéressé à  intégrer le Mouvement socialiste militant (MSM), Alan Ganoo a déclaré que le député est «un menteur» voire «un mauvais perdant».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires