Attouchements sur mineure: il refuse les travaux communautaires

Avec le soutien de
L'accusé a comparu en cour intermédiaire ce jeudi 13 octobre.

L'accusé a comparu en cour intermédiaire, ce jeudi 13 octobre.

Il préfère la prison aux travaux d’intérêt général. C’est ce qu’a déclaré Steven Eugenie Winsley, ce jeudi 13 octobre, à la magistrate Niroshni Ramsoondar en cour intermédiaire. Reconnu coupable d’attouchements sexuels sur une fillette de 10 ans, l’accusé a dit qu’il est «déjà en détention provisoire pour une autre affaire» car il n’a pas «les moyens de payer sa caution». Et d’ajouter qu’il préfère purger les six mois de prison dont il avait écopé au préalable.

L’officier chargé du rapport social a, de ce fait, donné un avis défavorable pour les travaux communautaires. Du coup, la magistrate, qui avait suspendu sa peine d’emprisonnement, l’a réactivée. Steven Eugenie Winsley purgera donc six mois de prison.

Cette affaire remonte au 26 novembre 2012. Une fillette, âgée de 10 ans au moment des faits et habitant le Sud, avait été victime d’attouchements sexuels. Ses parents avaient surpris l’accusé, un habitué de la maison, en flagrant délit et avaient rapporté l’affaire à la police.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires