Chagos: Shakeel Mohamed fustige l’attitude du PM

Avec le soutien de
Shakeel Mohamed, le chef de file du Parti travailliste au Parlement.

Shakeel Mohamed, le chef de file du Parti travailliste au Parlement.

La réunion convoquée par le Premier ministre pour faire part aux parlementaires des différents partis politiques des avancées concernant le dossier Chagos risque d’être très animée. Shakeel Mohamed, interrogé par l’express, annonce qu’il y sera présent, mais déjà il condamne l’attitude du Premier ministre sur ce dossier.

«Sir Anerood Jugnauth, de par ses déclarations, donnait l’impression qu’il voulait à tout prix porter le dossier devant l’Assemblée générale des Nations unies et la Cour internationale de justice. Mais, par la suite, il est revenu sur sa décision sans en informer le comité parlementaire», justifie le chef de file du Parti travailliste au Parlement.

Autre son de cloche

Pour lui, le Premier ministre aurait dû informer le comité parlementaire des différentes options avant son départ pour New York. Par contre, Alan Ganoo, qui sera aussi présent à la réunion, trouve «très correcte» l’attitude du Premier ministre. «Ce sera une occasion pour nous de mieux connaître les discussions que le Premier ministre et sa délégation ont eues à New York et nous pouvons également faire des suggestions.»

Paul Bérenger, le leader de l’opposition, et Olivier Bancoult, le leader du Groupe réfugiés Chagos, seront également présents à la réunion. Interrogés, ils n’ont pas souhaité faire de déclaration.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires