Bérenger: «Malsain pour le pays que SAJ n’ait rien dit concernant son départ»

Avec le soutien de
Paul Bérenger a abordé la passation de pouvoir et le dossier Chagos lors de sa conférence de presse, le samedi 8 octobre.

Paul Bérenger a abordé la passation de pouvoir et le dossier Chagos lors de sa conférence de presse, le samedi 8 octobre.

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a fait durer le suspense, vendredi, à Rivière-du-Rempart. «Moi-même je ne sais pas quand», a-t-il répondu à la presse qui voulait savoir quand il céderait le fauteuil de Premier ministre à Pravind Jugnauth. Une situation qui, pour Paul Bérenger, favorise les «cafouillages» et l’émergence de «clans». Le leader du MMM intervenait lors de sa conférence de presse hebdomadaire, le samedi 8 octobre.

«Il est très malsain pour le pays qu’il n’ait rien dit alors qu’il avait annoncé son départ avant qu’il ne se rende à New York», a indiqué Paul Bérenger. «On ne sait pas combien de temps cette situation va durer. Pe perdi letemp», a-t-il ajouté.

Autre sujet qui «préoccupe» le leader des mauves : le projet Heritage City. «On ne sait plus qui siège sur le High Level Committee», a-t-il déploré. «SAJ a décidé d’aller de l’avant malgré des cafouillages et une opposition forte», a-t-il également dénoncé. Il a également parlé de «cafouillage» et de «perte de temps» en ce qui concerne le port, avec Dubai Ports World, et le projet Metro Express.

Le dossier Chagos était également à l’agenda. «Le Premier ministre doit tenir la population informée de ce qui se passe. Le débat et le vote ont été renvoyés. Est-ce que cela a été évoqué avec le ministre anglais des Affaires étrangères ? Aussi, SAJ aurait dû rencontrer le Premier ministre britannique», a déclaré Paul Bérenger, qui a là aussi parlé de «cafouillages».

Et qu’en est-il d’une éventuelle réintégration de Kavi Ramano? «Il y a beaucoup de réticences. Nous allons en parler avec le régional. Ce que veut la circonscription primera», a confié le leader du MMM.

Il a également indiqué que le comité central se réunira, en séance spéciale, samedi pour se pencher sur la nouvelle constitution du parti. «Cela a été discuté au niveau de toutes les instances. Cette constitution contient toutes nos valeurs et le programme du parti qui a été réactualisé. L’objectif est d’améliorer le fonctionnement interne.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires