A Rivière-du-Rempart: les larmes de SAJ

Avec le soutien de
Le Premier ministre était à Rivière-du-Rempart pour le lancement du National Youth Policy, le vendredi 7 octobre.

Le Premier ministre était à Rivière-du-Rempart pour le lancement du National Youth Policy, le vendredi 7 octobre.

«J’avais un rêve pour mon pays…» Présent à Rivière-du-Rempart pour le lancement du National Youth Policy, le vendredi 7 octobre, le Premier ministre est revenu sur son accession au pouvoir, le dossier Chagos, les projets de développement, entre autres. Et c’est la voix chargée d’émotion que sir Anerood Jugnauth (SAJ) a prononcé son discours, versant même quelques larmes. «Quand je pense à mon enfance, à ma jeunesse, à ce que j’ai traversé, cela me fait pleurer», dira-t-il.

Lors de son allocution, SAJ s’est notamment félicité que le dossier Chagos a pu être inscrit à l’agenda de l’assemblée générale des Nations unies. «C’est un premier pas essentiel. Mais les Anglais ont demandé du temps, jusqu’à juin 2017, afin que des discussions soient menées. S’ils sont de bonne volonté, je suis disposé à leur accorder ce temps-là», a-t-il déclaré par la suite à la presse. Est-ce à dire qu’il conservera son portefeuille de Premier ministre jusqu’à au moins juin 2017? En effet, il avait annoncé, lors d’une précédente conférence de presse, qu’il se retirerait avant la fin de son mandat. «Sa bondie ki kone», a-t-il répondu aux journalistes.

Les piques envers ses adversaires n’ont également pas manqué. «Pa blie kot ansien gouvernma inn amen sa pei la», a-t-il lancé. «Si nou pa netoye ki developma kapav fer», a indiqué SAJ, avant d’affirmer que «developma pou koumansé biento. Soyez patients, nous avons un mandat de cinq ans».

Le Premier ministre a notamment parlé de création d’emplois. «Plus de vingt projets sont prévus pour 2016-17, des tuyaux pour l’approvisionnement d’eau seront remplacés. Tout cela commencera l’année prochaine.»

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires