Santé publique : un centre cardiaque à Candos

Avec le soutien de
Le bâtiment flambant neuf à Candos viendra compléter le service existant.

  Le bâtiment flambant neuf, à Candos, viendra compléter le service existant.  

Un nouveau service de cardiologie dans les «mois à venir». Le ministre de la Santé Anil Gayan a annoncé l’ouverture d’un second centre cardiaque. Selon nos recoupements, il sera abrité dans un bâtiment flambant neuf, à l’arrière du laboratoire de l’hôpital Victoria, à Candos. C’était lors du lancement d’une série d’activités pour marquer la Journée mondiale du cœur, mercredi, au centre cardiaque de Pamplemousses.

Ce nouveau centre comportera l’aile chirurgie cardiaque, avec sa propre unité de soins intensifs cardiologiques, qui occupera deux étages du bâtiment. Des facilités de parking y sont également prévues.

Selon nos recoupements, ce service viendra donc compléter celui déjà existant qui comprend 50 lits, dont 20 dédiés aux soins intensifs cardiologiques. Il nous revient que le service de cardiologie de Candos possède déjà les équipements nécessaires, nommément quatre échocardiographies dont un portatif, deux appareils de test d’effort (stress test), deux salles d’angiographie et une salle d’implantation de piles cardiaques (pacemaker).

C’est ce service à Candos qui assure les soins secondaires en cardiologie, ayant le statut d’unité régionale. Avec l’ouverture du second centre cardiaque, il pourra dispenser des soins tertiaires, comme c’est le cas au centre cardiaque de Pamplemousses.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires