Ramgoolam: «Je n’ai jamais empêché un ambassadeur d’assister à une fonction»

Avec le soutien de
 Navin Ramgoolam a été très critique envers le gouvernement lors de son discours à l’occasion à l’occasion du Gandhi Jayanthi à Laventure, dimanche 2 octobre.

Navin Ramgoolam a été très critique envers le gouvernement lors de son discours à l’occasion à l’occasion de Gandhi Jayanti, à Laventure, dimanche 2 octobre.

C’est un Navin Ramgoolam accusateur qui s’est adressé à ceux présents lors de la célébration de la Gandhi Jayanti, à Laventure, dimanche 2 octobre. En effet, l’ancien Premier ministre a été très critique envers le gouvernement qui, affirme-t-il, «a mis la pression sur le haut-commissaire de l’Inde pour qu’il n’assiste pas aux célébrations en l’honneur de Gandhi». Selon Anil Bachoo et le leader du PTr, le haut-commissaire indien avait répondu à leur appel mais il a été, par la suite, sommé de ne pas y assister.

«Ma relation avec l’Inde ne fonctionne pas de cette manière. Li pa kapav kasé. C’est une bêtise qu’ils ont fait. Je n’ai jamais empêché un ambassadeur d’assister à une fonction. Kan dimounn ferme enn laport pou ou, Bondié ouver 10 lezot», a fait ressortir le leader du Parti travailliste. Il a ajouté que «ce gouvernement ne peut représenter Maurice car c’est une honte d’agir de la sorte».

Commentant le retour du PTr au pouvoir, Navin Ramgoolam affirme que le gouvernement met tout en œuvre pour l’en empêcher. «Fodé pa ena memwar courte. Zot pé fer tou pu empes nu revini. Ena ene laguer entre le bien et le mal», confie le leader des Rouges. Et de poursuivre «vous savez combien de personnes souhaitent intégrer le Parti travailliste ? Le plus important ce n’est pas moi mais que le parti revienne au pouvoir».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires