Bagatelle Dam: «Mo les zot a zot problem sikiatrik», dit Collendavelloo

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo lors du lancement de l’Utility Regulatory Authority, le jeudi 29 septembre.

Ivan Collendavelloo, lors du lancement de l’Utility Regulatory Authority, le jeudi 29 septembre.

Pour Ivan Collendavelloo, ceux qui remettent en question la viabilité du projet Bagatelle Dam ont «enn ti problem sikologik», voire «sikiatrik». Le ministre de l’Énergie et des services publics s’exprimait pour la première fois sur la polémique autour de la viabilité de ce barrage. C’était le jeudi 29 septembre, lors du lancement de l’Utility Regulatory Authority (URA), au Lunch Room de l’Assemblée nationale.

Le ministre a tourné en dérision le géomorphologue Prem Saddul. Indiquant, entre autres, que ce dernier lui aurait envoyé plusieurs correspondances. Critiquant, au passage, ceux qui ont parlé de possible catastrophe. «Mo les dimounn ékrir ninport kwa.» De lancer: «Tousala sé bann vibrasion dé bann dimounn ki krwar zot éna bann ti problem sikologik. Mo les zot a zot problem sikiatrik.»

Autre cible : le PTr. Selon le ministre, en 2005, «katastrof inn abat lor péi avek Ramgoolam».

Parlant de la Central Water Authority, il a dénoncé les Rs 1 milliard payées aux Singapouriens. «Asé avek interférans politisien dan tou kitsoz ki konsern management ek opérasion CWA ek Wastewater.» Selon ses dires, c’est «parski tou dan lamé minis ek dépité» que clientélisme, relation incestueuse entre contracteurs, consultants et ingénieurs et une attitude de laisser-aller sont de rigueur.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires