Paul Bérenger: «Pa kont lor mwa pu alé, mo pa SAJ mwa»

Avec le soutien de
Le leader du MMM a demandé à SAJ de se retirer dans le plus bref délai lors de son congrès-anniversaire, à Réduit, dimanche 25 septembre.

Le leader du MMM  demande à SAJ de se retirer dans les plus brefs délais, lors de son congrès-anniversaire, à Réduit, dimanche 25 septembre.  

Le leader de l’opposition a donné la réplique à ses détracteurs lors du congrès-anniversaire du MMM à l’Auditorium Octave Wiehe, à Réduit, dimanche 25 septembre. Paul Bérenger n’y est pas allé de main morte et leur a fait comprendre qu’il ne comptait pas se retirer de la scène politique de sitôt.

«Pa kont lor moi pu dir mo pé alé. Mo pa SAJ mwa», a déclaré le leader des Mauves devant un parterre de partisans du parti. Et d’ajouter que ce congrès-anniversaire marque un double évènement et que le MMM «se dirige vers l’avenir».

Paul Bérenger a, dans la foulée, demandé à SAJ de se retirer dans les plus brefs délais. «Il y a quelques jours de cela, SAJ a dit qu’il allait se retirer avant la fin de son mandat. Je suis avant tout un compatriote et il est de mon devoir de dire qu’il doit le faire dans le plus court délai. Li malsain li dir li pé alé apré li tardé», explique le leader du MMM. Et d’ajouter que «nou pa mank li du respé, mé fodé li alé dan enn délé résonab».

Dissolution du Parlement

Commentant la nomination de Pravind Jugnauth en tant que futur chef du gouvernement, Paul Bérenger réclame des élections générales. «Il est certes légal que le président nomme Pravind Jugnauth comme Premier ministre mais ce sera une escroquerie politique. S’il n’y a personne pour contrôler la majorité que le Parlement soit dissous.» Et de poursuivre qu’il «est nécessaire d’avoir recours aux élections générales lorsque SAJ s’en ira».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires