Bérenger: «Il faut des élections générales après le départ de SAJ»

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, a rassemblé ses partisans à Réduit pour le congrès-anniversaire de son parti, dimanche 25 septembre.

Le leader de l’opposition, Paul Bérenger, a rassemblé ses partisans à Réduit pour le congrès-anniversaire de son parti, dimanche 25 septembre.

«Légalement c’est possible que Pravind Jugnauth devienne Premier ministre après le départ de SAJ. Mais ce sera une escroquerie politique.» Déclaration du leader du MMM lors du congrès-anniversaire du MMM à l’Auditorium Octave Wiehe, à Réduit.

«Nou pu sans pitié !»

Paul Bérenger : «Il n’y a jamais eu autant d’incompétences dans un pays. Deux communiqués sur le projet Heritage City émanant du Conseil des ministres. Il faut de la discipline pour redresser le pays. Nou pu san pitié pu bann korompu ek bann voler. Nou pas pu pardoné.»

«Mo pa SAJ mwa»

Paul Bérenger: «Ne comptez pas sur moi pour dire que je m’en vais. Je ne suis pas SAJ. Nous célébrons un double anniversaire et nous nous dirigeons vers l’avenir.»

‘Standing ovation’, sifflements, acclamations et la chanson ‘soldat lalit militant’ avant le grand discours de Paul Bérenger.

«Ki sak parti al dan éleksion tousel»

Ajay Gunness: «Si SAJ avait dit qu’il ne pourrait terminer son mandat, combien de personnes auraient voté ce gouvernement ? Nous lançons un défi à Pravind Jugnauth de dissoudre le Parlement dans un délai raisonnable. Sakenn al so koté. Fini ek sa zistwar lalians là, ki sak parti gagn couraz al tousel dan éleksion.»

«Tou politicien pa parey»

Reza Uteem: «Ou inn deza truv enn PM vinn dir ki linn donn direktiv CP ? Nou MMM zamé nou pa interfer ek travay lapolis. Kan nou ti dan gouvernman personn pann kapav met enn tass lor nou. Tou politicien pa parey. Nou pé atann prosin éleksion ek impatians.»

«MMM pu ress solid»

Deven Nagalingum: «Bann zeness bizin koné ki vrai valer truv isi. Seki apel MMM là, li pu ress solid fer seki zot kontan. Kan pu ale dan élektion zot pu gagn sok.»

«Seki Luchoomun pé fer ek nou zanfan, sé enn krim»

Veda Baloomoody : «A la veille des examens, élèves, professeurs, recteurs et syndicalistes descendent dans les rues. Ce que fait Leela Devi Dookun-Luchoomun à nos enfants, est un crime !»

«Le MMM ki pu tir pei dan trou»

Aadil Ameer Meea: «Dettes publiques de Rs 200 milliards, Heritage City, ‘minis bal kouler’, ‘minis l’or’… Ce sont là les ministres que nous avons au sein du gouvernement. Ce n’est que le MMM qui pourra sortir le pays de ce gouffre. Zot bizin réalisé kan zot pé ale voté, pa guet kominoté, kouler, rass…»

«Gayan en conflit avec les ONG»

«Le gouvernement est insensible à la détresse et au désarroi que vivent les familles. Le ministre de la Santé ne voit rien d’alarmant. Anil Gayan se retrouve en permanence en conflit avec les ONG»

«Escroquerie politique»

Franco Quirin: «Cela fait deux ans depuis que le gouvernement est au pouvoir. Promess inn res promess. Il y a une escroquerie politique. Il faut avoir de nouvelles élections.»

‘The bigger picture’

«Pravind Jugnauth pense que le rôle des femmes est de rester à la maison. Il a cru bien faire en baissant le prix des ‘karay ek kalchul’. C’est offensant. Le MMM voit plus large, ‘the bigger picture’»

«Gouvernman pé badine ek lavenir zanfan»

«Nous les mamans nous savons combien de précautions nous prenons afin que nos enfants réussissent à leur examen. Gouvernman pé badine ek lavenir zanfan. Minis la li pa mama li ?», souligne la présidente de l’aile féminine, Sandy Beedassy.

Appel aux jeunes

Kervin Ramma, président de l’aile jeune: «Je suis attristé par tout ce qui se passe dans le pays. Je lance un appel aux jeunes pour qu’ils prennent leur destin en main. C’est nous qui déterminons l’avenir de notre parti.»

MMM seul aux élections

Rajesh Bhagwan: «Rs 19 millions de Trilochun, Brexit, ‘Bal couler’… Si pa ti ena MMM dans parleman ou pa ti pu kone tousala. A compter d’aujourd’hui tous les membres du parti feront un travail de terrain. Nou paré pu ale tousel dans élektion.»

«Bérenger…Bérenger»

C’est aux alentours de 10 h 05 que Paul Bérenger a fait son entrée à l’auditorium Octave Wiehe. Le leader du MMM a été acclamé en fanfare. «Bérenger…Bérenger», scandaient les partisans mauves.

 
 

 

Mobilisation à Réduit. Munis de leurs drapeaux, des partisans mauves se sont regroupés pour assister au congrès-anniversaire du MMM.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires