Premier League: Manchester United se libère contre Leicester

Avec le soutien de

Manchester United a mis un terme à deux semaines de tourmente, samedi 24 septembre, en s’imposant avec brio contre le champion Leicester (4-1), lors de la 6e journée de Premier League.

Cela faisait longtemps que les Red Devils n’avaient pas été convaincants. Contre les champions d’Angleterre, ils en ont mis plein la vue, à l’image d’un brillant Paul Pogba, auteur de son premier but depuis son retour avec les Red Devils. De quoi sortir du marasme la tête haute et remonter provisoirement à la 3e place.

Une défaite dans le derby contre Manchester City (2-1) puis contre Rotterdam (1-0) en Europa League, puis enfin une déroute contre Watford (3-1), les Mancuniens s’enfonçaient doucement dans la crise après pourtant un bon départ couronné de trois victoires lors des trois premières journées. Ils commençaient même à oublier le goût du succès en Premier League, eux qui n’avaient plus gagné en championnat depuis le 27 août à Hull (1-0).

Mercredi, la victoire peu impressionnante contre Northampton (3-1), un club de troisième division, n’avait certainement pas rassuré José Mourinho et les siens. Ce dernier s’était d’ailleurs énervé vendredi contre les «Einstein» prompts à la critique de ses choix tactiques, de ses onze de départ et de sa façon de fustiger certains joueurs pour leurs erreurs individuels.

«Pogback» dans les bacs

Contre Leicester, le Portugais a fait un choix fort, en reléguant son capitaine Wayne Rooney sur le banc. A Old Trafford, de nombreux supporters le réclamaient, tant, depuis le début de la saison, l’Anglais n’a été ni pertinent en milieu de terrain, ni décisif en attaque. Sans lui, les Red Devils ont tout cassé, profitant pleinement des trois erreurs défensives sur corner des Foxes.

Le nouveau capitaine Smalling ouvrait d’abord la marque sur un corner, d’une tête piquée (22). Puis, Mata finissait en force (36) une belle combinaison initiée par une louche de Pogba pour Lingard. Mata, encore lui, prolongeait ensuite un corner de Blind pour Rashford qui poussait le ballon dans le but de Zieler (40).

Et enfin, c’était au tour de Pogba de parachever une première période jubilatoire. Sur un corner, le joueur le plus cher de l’histoire (105 M EUR) plantait une tête rageuse pour assurer définitivement le triomphe des Mancuniens (4-0, 42).

Depuis son retour à MU, «Pogback» n’avait jamais été aussi bon. Pour son sixième match en rouge, le Bleu de 23 ans a livré une sacrée performance. Passes lobées pour Ibrahimovic (27, 53), dans la largeur pour Blind (22), des interventions incisives, ou encore une belle frappe sortie par Zieler (30), le Français, associé cette fois à Herrera, a été impérial.

Une prouesse à même de rassurer les impatients. Et à confiner pour de bon Rooney (entré à la 83e) sur le banc.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires