Fonds publics : «Crime de l’ancien régime»

Avec le soutien de
Dans son fief, il a été très critique envers l’ancien gouvernement.

Dans son fief, il a été très critique envers l’ancien gouvernement.

«C’est un crime qu’a commis l’ancien régime avec les fonds publics.» C’est ce qu’a déclaré le ministre de Finances Pravind Jugnauth, ce 21 septembre, au conseil de district de Moka. Il assistait à une remise de lampadaires portatifs pour des cérémonies funèbres aux responsables des mosquées, dans sa circonscription au N° 8 (Moka-Quartier-militaire).

Dans son fief, le grand argentier a tiré à boulets rouges sur l’ancien régime. Il a affirmé que les «supposés gros projets d’infrastructures réalisés par l’ancien régime, ont dû être revus et corrigés, et cela coûte des milliards au gouvernement actuel».

«Je cite entre autres les quelques projets-phares : l’autoroute Terre-Rouge/Verdun, Bagatelle Dam et l’aéroport de Plaisance. Des milliards sont en train d’être dépensés pour réparer ces fracas», dira Pravind Jugnauth.

Il a profité de l’occasion pour vanter la façon de gouverner du gouvernement actuel qui, selon lui, «diffère de celui de l’ancien régime car on travaille de concert avec les collectivités locales pour le bien-être de la population». Et d’ajouter que le gouvernement étudie actuellement la liste de requêtes de la population.

«Lorsque nous réalisons des projets d’infrastructures, nous œuvrons pour l’ensemble de la population et non pour une communauté uniquement». a-t-il dit. «Malgré les bla- bla ici et là, cela ne m’empêche pas d’accomplir ma tâche prioritaire, qui est de travailler pour la population», a dit Pravind Jugnauth. 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires