Changement climatique: SAJ déplore la somme accordée aux «petits pays»

Avec le soutien de
SAJ a procédé à la signature d’un accord pour être le pays hôte du Commonwealth Climate Finance Access Hub, à New-York, mardi 20 septembre.

SAJ a procédé à la signature d’un accord pour être le pays hôte du Commonwealth Climate Finance Access Hub, à New-York, mardi 20 septembre.

L’objectif: renforcer la résilience des pays face aux changements climatiques. Pour ce faire, le Commonwealth Climate Finance Access Hub prendra vie prochainement. Sir Anerood Jugnauth qui se trouve en mission officielle à New-York a procédé à la signature d’un accord pour être le pays hôte, mardi 20 septembre. 

«Dans nos efforts de faire face aux changements climatiques, il est primordial de rendre l’accès au financement et la technologie plus accessible. Et également faciliter les développements», a expliqué le Premier ministre. Il a ajouté que Maurice est heureux de s’associer à ce projet et déploiera les moyens nécessaires pour venir en aide aux pays insulaires qui sont les plus touchés par les changements climatiques.

Commentant la situation des pays insulaires, SAJ déplore que ces derniers n’aient pas suffisamment accès aux fonds destinés pour lutter contre le changement climatique. «According to the ‘Climate Funds Update’, of the more than 15 Billion US Dollars of climate finance available worldwide, the 31 Small Island States of the Commonwealth have been able to access only 5% of those funds», a fait ressortir le chef du gouvernement.

Selon SAJ, «s’il est important de savoir que les fonds ont été engagés au niveau mondial pour lutter contre le changement climatique, il est aussi important  que les petits pays, qui ont des capacités limitées pour savoir où se trouvent les fonds ,sachent comment y accéder».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x