Déracinement: le Comité des droits humains soutient les Chagossiens

Avec le soutien de
Cela fait déjà dix ans que quelques Chagossiens ont visité leurs îles natales.

Cela fait déjà dix ans que quelques Chagossiens ont visité leurs îles natales.

La communauté chagossienne et Maurice reçoivent un soutien de taille. Il s’agit du Human Rights Committee (HRC) des Nations unies. Cette instance, dans son rapport en date du 26 août, égratigne le Royaume-Uni. Le rapport note également qu’il n’y a eu aucun progrès lors des pourparlers avec les Ilois au sujet de leur droit de retour.

Le Committee on the Elimination of Racial Discrimination critique la Grande-Bretagne sur le déracinement des Chagossiens. Il insiste sur le fait que la convention des droits de la mer devrait être applicable au British Indian Ocean Territory (BIOT). Ce soutien est important, alors que la question de souveraineté sur les Chagos sera évoquée lors de la 71e session de l’Assemblée des Nations unies.

Le Royaume-Uni insiste qu’il n’y a pas de population permanente sur l’archipel. En conséquence, la convention ne va pas s’appliquer au BIOT. Face à cela, le HRC souligne que les pays membres et signataires doivent faire en sorte que la convention couvre tous les territoires.

Le document fait référence aux recommandations publiées après la décision du Tribunal d’arbitrage sur la Marine Protected Area. Le HRC s’attend que le Royaume-Uni fasse bouger les choses pour la communauté chagossienne d’ici le prochain rapport.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires