Pravind Jugnauth: «Ma visite en Inde a été une réussite totale»

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth lors d’une conférence de presse, le mardi 20 septembre.

Pravind Jugnauth lors d’une conférence de presse, le mardi 20 septembre.

De retour au pays, Pravind Jugnauth anime une conférence de presse, mardi 20 septembre, pour un compte-rendu de sa mission officielle en Inde. Les commentaires du ministre des Finances sur l’actualité politique, mouvementée durant son absence du pays, sont également attendus. Surtout après que sir Anerood Jugnauth l’a désigné, il y a une semaine, comme son successeur au poste suprême au gouvernement.

«Critiques injustifiées»

Autre question : «Que pensez-vous du travail de Roshi Bhadain sur le DTAA ?» Pour Pravind Jugnauth, «les critiques sont totalement injustifiées». Il souligne que «ena ditor ki finn fer vis-à-vis l’Inde. Nou ti souhaiter ki lakord là res parey».

Des menaces ?

Question : «Est-ce qu’il y a eu des menaces du Royaume-Uni et des Etats-Unis ?» Réponse du ministre des Finances : «Il y a eu des formes de menaces. Nous prenons cela au sérieux. Je trouve dommage que deux grands pays se servent de moyens économiques ou politiques pour menacer Maurice.»

«Nous avons été patients»

Sur le dossier Chagos : «Combien de fois Navin Ramgoolam n’a-t-il pas cherché un rendez-vous avec le Premier ministre britannique. SAJ également. Nous avons été patients. Nous avons tout le temps prôné le dialogue.» A Pravind Jugnauth de poursuivre : «Les Américains disent que ce n’est pas leur problème, ils s’en lavent les mains. Nous voulons aller devant les instances internationales. Et voilà que les Etats-Unis indiquent que nous devons résoudre ça de façon amicale.» Il dit avoir «brief» le Premier ministre indien sur le comportement des Anglais et des Américains, «pour que le monde sache qu’on nous menace».

«Coopération Inde, Afrique, Maurice»

Pravind Jugnauth dit souhaiter se concentrer, lors de cette conférence de presse sur sa visite en Inde. Il parle ainsi d’une «coopération entre l’Inde, l’Afrique et Maurice. Il y a des développements au Ghana, en Côte d’Ivoire, c’est ongoing». Il ajoute que la «Bank of China a indiqué que Maurice est le gateway vers l’Afrique».

«Etes-vous prêt à devenir Premier ministre ?»

Question de la presse : «Etes-vous prêt à devenir Premier ministre ?» Pravind Jugnauth n’a pas souhaité y répondre, indiquant qu’il le fera en temps et lieu. Il a fourni la même réponse aux journalistes alors qu’il était interrogé sur Gérard Sanspeur, son Senior Adviser.

Chagos

Sur le dossier Chagos : «Narendra Modi a dit qu’il nous accordera son soutien.»

Heritage City

Interrogé sur Heritage City, notamment sur les deux communiqués du Conseil des ministres, Pravind Jugnauth devait déclarer : «Pour moi, le premier communiqué était exact.» Et d’ajouter : «Le gouvernement n’a pas encore pris la décision de faire revivre le projet. Le deuxième communiqué est inexact. Le PM a son point de vue, j’ai le mien.»

«L’avenir»

«Nous croyons dans le Metro Express. C’est l’avenir.» Un rapport sera prêt dans quelques semaines.

Pravind Jugnauth égratigne Navin Ramgoolam

«Navin Ramgoolam n’a jamais cru dans le projet Light Rail Metro Express. Voyez la réponse qu’il a donnée à Paul Bérenger avant 2010. Que son gouvernement allait de l’avant avec le projet Rapid Bus Transit.»

«Grande considération»

«L’Inde a une grande considération pour Maurice.»

Metro Express

Ce sujet a également fait l’objet de discussions. Pravind Jugnauth dit avoir eu l’occasion de visiter le métro de Delhi. «Ils se servent d’un système de pointe.»

Visas

«Nous avons dit qu’il faut avoir une réciprocité en ce qui concerne le visa on arrival.» Et Air Mauritius se penche sur la manière d’augmenter les vols entre Maurice et l’Inde.

Le DTAA évoqué

Le DTAA a été évoqué durant la visite de Pravind Jugnauth. «Kan l’Inde pe renégocié akord avek lezot pei gayn enn competitive edge.»

«L’Inde d’accord pour financer de grands projets»

«Nous remercions l’Inde pour le soutien financier de Rs 12,7 milliards. La Grande péninsule est d’accord pour financer de grands projets», indique Pravind Jugnauth. Une autre requête pour une aide de $ 200 m a également été faite. Demande que l’Inde va considérer, selon le ministre des Finances.

«Nouveau chapitre»

Le ministre des Finances : «Un nouveau chapitre en ce qui concerne les relations diplomatiques, économiques et culturelles entre les deux pays.»

«Discussions amicales»

«Malgré un calendrier chargé, le Premier ministre indien nous a reçus. Les discussions ont été amicales et cordiales.»

«Réussite»

Pravind Jugnauth sur sa mission en Inde: «Cela a été une réussite totale. Notamment en ce qui concerne les relations entre Maurice et l’Inde et aussi en termes de relations personnelles avec le Premier ministre indien.»

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires