Chagos: Boris Johnson veut rencontrer SAJ

Avec le soutien de
Cela ferait un moment déjà que le ministre des Affaires étrangères britannique a fait part de son intention d’avoir une discussion avec sir Anerood Jugnauth.

Cela ferait un moment déjà que le ministre des Affaires étrangères britannique a fait part de son intention d’avoir une discussion avec sir Anerood Jugnauth.

Bientôt une semaine que la Grande-Bretagne a signifié son intention de négocier avec Maurice sur le dossier Chagos. Et il nous revient que l’Angleterre a fait un premier pas pour ouvrir les discussions avec le Premier ministre, sir Anerood Jugnauth (SAJ). Selon nos renseignements, le ministre des Affaires étrangères britannique, Boris Johnson, a signifié son souhait de le rencontrer.

«C’est par le biais de notre ambassadeur à Londres que le Foreign Office de la Grande-Bretagne a fait état du souhait du ministre Johnson pour une rencontre avec le Premier ministre», affirme le conseiller spécial au bureau du Premier ministre, Sateeaved Seebaluck. Dans les milieux concernés, on affirme que «cela fait un moment que le ministre Johnson évoquait son intention de rencontrer SAJ». Mais à ce stade, indiquent des sources proches du dossier, le chef du gouvernement attend de connaître les propositions de l’Angleterre.

Effets juridiques

Entre-temps, SAJ, qui espère une rencontre avec le président Barack Obama, ce vendredi, a entamé des discussions avec des pays membres de l’Organisation des nations unies, à New York. En effet, la proposition de l’Assemblée générale des Nations unies (NdlR, mercredi dernier, le président de la 71e session, Peter Thomson, avait proposé aux deux parties de négocier jusqu’à juin 2017) n’empêche pas Maurice de continuer ses tentatives pour rallier du soutien en faveur de sa «demande d’avis consultatif de la Cour internationale de justice sur les effets juridiques de la séparation de l’archipel des Chagos de Maurice en 1965».

Dimanche soir, l’Attorney General Ravi Yerrigadoo s’est, lui, assuré du soutien des pays du Mouvement des non-alignés. Il était intervenu au 17e sommet des chefs d’État et de gouvernements des pays de ce mouvement, à l’île de Margarita, au Venezuela.

Publicité
Publicité

L’avis consultatif demandé par l’Etat mauricien à la Cour international de justice (CIJ) sera capital dans le combat pour le combat de Maurice sur l’archipel des Chagos. Nous vous proposons tout un dossier sur les divers articles qui ont été publiés sur le sujet. La parole aux Chagossiens, les revendications auprès de diverses instances, ou encore l’intervention de SAJ devant la CIJ…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires