Leicester: Ranieri demande d'accueillir «chaleureusement» Kanté pour son retour

Avec le soutien de
Ngolo Kanté, de retour au King Power Stadium mardi en Coupe de la Ligue, après son transfert estival vers Chelsea.

Ngolo Kanté, de retour au King Power Stadium, mardi, en Coupe de la Ligue, après son transfert estival vers Chelsea.

L'entraîneur de Leicester Claudio Ranieri a demandé aux supporteurs des «Foxes» d'accueillir «chaleureusement» Ngolo Kanté, pour le retour du Français au King Power Stadium, mardi, en Coupe de la Ligue, après son transfert estival vers Chelsea.

«Je vais l'accueillir chaleureusement et je suis certain que nos fans aussi. Ils doivent apprécier ce qu'il a fait la saison passée et l'accueillir chaleureusement», a déclaré le technicien italien alors que les champions d'Angleterre reçoivent les «Blues» pour le troisième tour de la Coupe de la Ligue.

«Chaleureusement»

«Je serai très heureux si les fans l'applaudissent au début, avant qu'il ne devienne un adversaire», a-t-il continué. «Ils doivent comprendre que c'est très difficile de dire non quand une grosse équipe vous approche. Pour cette raison, je dis merci à Jamie Vardy et Riyad (Mahrez) d'avoir décidé de rester ici.»

Kanté a été l'un des joueurs les plus importants des «Foxes» dans la conquête surprise du titre la saison passée. Il s'était ensuite engagé avec Chelsea pour cinq ans, en juillet.

Selon les médias britanniques, le montant du transfert était de 32 millions de livres (38 M EUR).

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x