Paul Bérenger : «Pravind Jugnauth n’a pas le mandat populaire pour être Premier ministre.»

Avec le soutien de
 Le leader du MMM souhaite un départ rapide de SAJ des rênes du pouvoir.

 Le leader du MMM souhaite un départ rapide de SAJ des rênes du pouvoir.

«Le plus tôt le départ de sir Anerood Jugnauth (SAJ), le mieux c’est pour le pays.» C’est ce qu’a déclaré le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, samedi matin, à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis. Toutefois, en ce qui concerne la nomination de Pravind Jugnauth comme successeur de SAJ, il se montre plus critique : «Si Pravind Jugnauth a la majorité, c’est légal qu’il soit nommé Premier ministre (PM). Mais c’est moralement inacceptable. Pravind Jugnauth n’a pas le mandat populaire pour être PM

Selon le leader des mauves, la Constitution est claire en ce qui concerne la nomination du nouveau Premier ministre. La présidente de la République nomme la personne qui contrôle la majorité au Parlement. S’il n’y a pas de majorité, la Présidence peut alors dissoudre l’Assemblée nationale et provoquer une élection générale. «Ils (NdlR, l’Alliance Lepep) avaient présenté SAJ comme Premier ministre du pays pour cinq ans. C’est d’autant plus inacceptable, surtout que l’affaire MedPoint est encore en cour.»

Paul Bérenger a également abordé le dossier Heritage City, déclarant qu’il s’agit d’un projet bâclé et qu’à l’avenir il y aura une enquête criminelle sur ce projet de même que sur le choix de Stree Consulting comme consultant. Il a également dénoncé les «magouilles» à la State Trading Corporation (STC) sur le retour de Petredec pour la fourniture de gaz de pétrole liquéfié.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires