Textile: Floréal Knitwear cesse ses activités de production à Maurice

Avec le soutien de
L’unité de production, située à Mangalkhan, cessera bientôt ses activités.

L’unité de production, située à Mangalkhan, cessera bientôt ses activités.

C’est confirmé. Floréal Knitwear, unité opérant au sein du groupe Ciel Textile, met fin à son activité de production à Maurice. Son unité de production, basée à Mangalkhan, à Floréal, entame en fait la dernière étape de sa restructuration. Avec comme objectif la consolidation de cette activité, cette fois-ci à Madagascar, où l’entreprise effectue déjà plus de 95 % de sa production, sur trois sites de manufactures. Fondée en 1971, Floréal Knitwear a été l’un des premiers producteurs de textile à Maurice et la première usine textile à s’installer à Madagascar en 1990. Une page de l’histoire de ce secteur sera bientôt tournée.

«Cette restructuration est devenue nécessaire à l’entreprise, afin qu’elle reste compétitive dans un secteur où les marges sont très faibles et où la demande évolue constamment », explique son Head of Communication, Mathieu Razé. Quelque 185 employés seront affectés par cette restructuration, dont près de deux tiers, soit 114 employés, sont des travailleurs étrangers, notamment malgaches. Ces derniers, explique le responsable de communication, ne verront pas leurs contrats renouvelés, selon les clauses en vigueur.

Quant aux travailleurs mauriciens, l’entreprise s’est engagée à tout mettre en oeuvre pour les compenser. Sinon, ils seront redéployés dans des opérations à Madagascar ou au sein des compagnies soeurs de Floréal Knitwear.

Cependant, Floréal Knitwear conserve et investit dans ses fonctions de shared services à Maurice, notamment le design, l’échantillonnage, le marketing et les finances. Ces services seront centralisés sur le site de Ferney Spinning Mills, où se trouve l’unité de filature de Ciel Textile, à Forest-Side, pour une meilleure coordination.

Par ailleurs, Floréal Knitwear, qui exporte plus de 40 % de sa production vers le Royaume-Uni, est particulièrement affectée par le Brexit, qui accentue l’incertitude sur le niveau de la demande à venir. L’usine de Mangalkhan fabriquait à ses débuts des sweaters en shetland et lambswool, destinés principalement au marché français.

Verticalement intégrée depuis 1978 et possédant sa propre unité de filature à Maurice, Floréal Knitwear s’est imposée en producteur de pull-overs de choix pour de grandes marques internationales telles que Marks & Spencer, Brooks Brothers, John Lewis, Celio, Galeries Lafayette, Woolworths et Pringle. Ciel Textile brasse un chiffre d’affaires de plus de Rs 10 milliards.

Floréal Knitwear a, par la suite, étendu ses activités à Madagascar où elle possède deux usines à Tananarive et une à Antsirabe. Le groupe opère aussi une unité au Bangladesh, sans compter ses bureaux de vente au Royaume-Uni, en Afrique du Sud, à Hong-Kong et en Chine.

La compagnie emploie à ce jour plus de 5 250 personnes, déployées à travers ses différentes unités. Elle produit environ 4,5 millions de pièces de pull-overs annuellement. Ces articles sont principalement destinés aux marchés européen, sud-africain, australien et américain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires