SAJ : «Pravind Jugnauth sera Premier ministre…»

Avec le soutien de
Le Premier ministre face à la presse au PMO, le lundi 12 septembre.

Le Premier ministre face à la presse au PMO, le lundi 12 septembre.

«Bebet», «Bachiara»… C’est ainsi que SAJ s’est référé à Me Kailash Trilochun en évoquant ses honoraires. Après avoir évoqué le dossier Chagos, lors de son point de presse ce lundi, il s’est aussi attardé sur le «cafouillage» Heritage  City. «C’est Bhadain qui a demandé… mais il a agi de bonne foi», a-t-il soutenu.

Fièvre aphteuse

«Dimoun inn vinn bêbête. Zot pensé ki gouvernma bizin baign zot, lav zot», lance le Premier ministre.

Rodrigues

Qu’en est-il de la réforme électorale à Rodrigues ? «J’ai envie de faire quelque chose de bien.»

SAJ partira-t-il avant la fin de son mandat ?

SAJ: «Mo pa pou kapav al 5 an.» Quand Pravind Jugnauth deviendra-t-il Premier ministre? «Li pou vini kan so destin.»

«Pravind Jugnauth sera PM»

Le prochain Premier ministre ? Pravind Jugnauth, indique SAJ. Et cela, sans passer par des élections. «Normalement, li pou bizin, pena le choix.»

«Une seule divergence…»

SAJ : «J’ai une seule divergence d’opinion avec Pravind Jugnauth, sur Heritage City.»

Quand SAJ défend Bhadain et enterre ses ministres en direct

La conférence de presse du Premier ministre en est une d’anthologie. Il prend clairement position en faveur du ministre Roshi Bhadain – qui a, selon SAJ, agi «de bonne foi» pour signaler l’absence d’Heritage City dans la première version du communiqué. Un autre ministre aurait été remercié pour avoir agi dans le dos des autres ministres, mais pas Roshi Bhadain, qui manifestement a l’oreille et le soutien du Premier d’entre eux tous.

Mieux, Bhadain réussit à convaincre le Premier ministre à gifler en direct les autres ministres qui  hier étaient d’accord tout au long du dévoilement du projet» et puis qui soudain  «se réveillent». «Bien drôle», a assené, il y a quelques minutes, avec une rare violence, le PM à l’ensemble de son Cabinet, qu’il va bientôt quitter pendant trois semaines, pour aller plaider la cause des Chagos, avec Olivier Bancoult.

Pravind Jugnauth aussi s’en va. Il a sans doute besoin de se remettre de cette claque premier ministérielle. On dit qui aime bien châtie bien, non? Le retour de SAJ, après les Chagos, au pays s’annonce intéressant pour la défense territoriale des uns et des autres…

Humeur par Nad Sivaramen

Remaniement

SAJ annonce un remaniement pour bientôt. «Very soon.»

«Le mauvais mot»

SAJ répond aux questions sur Heritage City : «J’ai parlé avec Pravind Jugnauth ce matin. J’ai expliqué que le mauvais mot a été utilisé. Il a raison d’être en colère.»

«Zot pa nouri nou»

A l’heure des questions, sur le dossier Chagos. «Ne croyez pas que les Anglais sont de bonne foi. Mo foupamal ek zot, zot pas nouri nou.»

«J’ai dit à la ministre de l’Education de rencontrer les élèves»

«Des élèves ont demandé une rencontre avec la ministre de l’Education. J’ai demandé à Leela Devi Dookun-Luchoomun de les rencontrer. Ariv ki ariv, pena pour reculé.»

«Le gouvernement ne va pas reculer»

«C’est faux de venir dire qu’ils n’étaient pas au courant. Pourquoi ne pas alerter les recteurs s’il n’y a pas de prof dans les écoles. Mais si les profs et les élèves sont là, les révisions ne peuvent se faire ? Kouma dir nou pa finn al kolez. Mo pa aksepte excuz. La bonne foi doit primer. Le gouvernement ne reculera pas.»

Frais d’examens SC-HSC

Le Premier ministre commente maintenant les frais d’examens SC-HSC. «Certains agissent de mauvaise foi. Depuis l’année dernière, une circulaire a été émise. Plusieurs collèges disent qu’ils n’étaient pas au courant. Mais ce n’est pas vrai. Tous les élèves étaient au courant.»

«Ni manipulation, ni mauvaise foi»

«Dans cette affaire, il n’y a pas eu de manipulation, ni de mauvaise foi», assure SAJ.

«Pas de revival»

«Il n’y a jamais eu de revival de Heritage City mais un comité va reconsidérer cela. Et si jamais il est relancé, cela sera amené devant le Conseil des ministres.»

«Bhadain a agi de bonne foi»

«Il y a eu un premier communiqué et apparemment c’est Bhadain qui a téléphoné à… Kinn dir kifer pann mention sa dans communiké. Bhadain a agi de bonne foi.»

Cafouillage

Sur Heritage City : «Il y a eu un cafouillage. Il est vrai que j’ai soulevé la question au Conseil des ministres. Monn dir ki pa sérié kinn depens cash. Cash publik pa kapav less sa ale dan dilo.»

«J'ai dit de prendre un nouvel avocat»

SAJ sur Trilochun : «Le Chairman de l’ICTA m’avait appelé et j’ai dit pas possible. Mo finn dir fou li deor et pran nouvou avocat. Mais Trilochun avait envie de me rencontrer.»

«Le fameux avocat»

«Kailash Trilochun, le fameux avocat. Je n’ai jamais donné mon approbation pour qu’il soit payé par heure. C’est faux de dire cela. Dans la réunion, il y avait le Chairman de l’ICTA, Roshi Bhadain, Pravind Jugnauth, Kailash Trilochun et moi. A aucun moment, je n’étais d’accord», affirme le PM.

«Travail sacré»

Le Premier ministre : «Je suis confiant que la résolution de Maurice sera considérée de manière favorable par les Nations unies. C’est un travail sacré que je vais accomplir.»

SAJ : «Consensus sur la marche à suivre»

«Le comité parlementaire s’est réuni et il y a eu consensus sur la marche à suivre. Le leader de l’opposition était présent. Il y a aussi eu une rencontre avec Bancoult. Il sera dans la délégation. Je suis plus que jamais déterminé à aller jusqu’au bout.»

SAJ sur les Chagos : «Heureux qu’il y a un consensus national.»

{{title}}

{{#if summary}}

{{summary}}

{{/if}} {{#if image}}
{{image.alt}}
{{/if}} {{{body}}}
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires