Pravind Jugnauth : «Pou bizin atann lafin sa manda-la pou gagn éléksion zénéral»

Avec le soutien de
Le leader du MSM a donné des détails sur les mesures phares de son Budget, lors d’un congrès à Bel-Air-Rivière-Sèche.

Le leader du MSM a donné des détails sur les mesures- phares de son Budget, lors d’un congrès à Bel-Air-Rivière-Sèche.

C’est un Pravind Jugnauth très combatif, vantant les mérites de son Budget, mais étrangement silencieux sur la décision du Conseil des ministres de relancer le projet Heritage City, qui a fait feu de tout bois lors du congrès du Mouvement socialiste militant (MSM), le vendredi 9 septembre, à Bel-Air-Rivière-Sèche. La circonscription no 10, Montagne-Blanche–Grande-Rivière-Sud-Est, accueillait le leader du MSM et ses principaux lieutenants, de même que les députés de l’endroit. Pravind Jugnauth a aussi pris pour cible ses principaux adversaires politiques, dont Navin Ramgoolam et Paul Bérenger. Il a d’ailleurs rappelé que le leader du Mouvement militant mauricien (MMM), Paul Bérenger, «sak sis mwa rod éléksion zénéral. Mé mo dir avek sertitid ki li pou bizin atann lafin sa manda-la pou gagn éléksion

Revenant sur l’affaire Trilochun, Pravind Jugnauth a affirmé avoir demandé à l’avocat de démissionner, le temps que la police fasse son enquête au sujet des allégations portées contre lui. Mais que, vu le refus de Me Trilochun de step-down, ce dernier a été révoqué de son poste à la Financial Intelligence Unit. «Aster, linn ankoler kan inn tir li. Mo pé trouv koumadir enn Rottweiler inn vini… Li pé koz lor fees linn gagné. Linn mansionn mo nom. Wi, mo ti dan réinion… Prémié minis inn invit mwa, mo ti bizin pran permision ar [Trilochun] ? Kot so problem ?»

Abordant le sujet des frais d’examens du SC et du HSC, le leader du MSM rappelle que le gouvernement a pris en charge la totalité de ces frais, pour tous les collégiens concernés. Il affirme que l’école est un lieu où il faut qu’élèves et profs travaillent : «Bizin met lord.» «Enn parti lané lékol pou fermé aster ?», devait-il ironiser. Il s’est longuement appesanti sur les 383 mesures du Budget qu’il avait présentéés le 29 juillet dernier. En affirmant que le gouvernement s’attelle désormais à l’application de toutes ces mesures.

Égratignant le leader du Parti travailliste, Pravind Jugnauth parle du projet de Metro Express (ex-métro léger) et de la modernisation du système de transport public dans le pays : «Mwa kinn konvink Ramgoolam. Monn dir sanzé, pa fer bus lane… Reisi konvink li. Sé koumsa kinn met dan program.» En réaffirmant que c’est le projet de son gouvernement.

Ce congrès a aussi vu les interventions du député Sudhir Seesungkur, du ministre Sunil Bholah, du vice-Premier ministre Showkutally Soodhun, entre autres.

Publicité
Publicité

C’est une affaire qui a défrayé la chronique depuis que les honoraires de Me Kailash Trilochun ont été révélés au Parlement : Rs 19 M pour défendre l’ICTA dans un procès face à Emtel. Depuis, le nom de l’avocat a aussi été associé à l’agression du chairman de cette instance. Retrouvez ici tous les articles publiés à ce sujet.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires