N°3: Anwar Husnoo et Salim Abbas Mamode en froid ?

Avec le soutien de
Salim Abbas Mamode (PMSD) estime que le ministre Anwar Husnoo (ML) le boycott lors d’inaugurations et autres fonctions officielles.

  Salim Abbas Mamode (PMSD) estime que le ministre Anwar Husnoo (ML) le boycott lors d’inaugurations et autres fonctions officielles.  

Le courant ne passe pas entre les deux députés du gouvernement de la circonscription Port-Louis Martime/Port-Louis-Est, Anwar Husnoo (Muvman Liberater) et Salim Abbas Mamode (PMSD). Celui-ci accuse le ministre des Administrations régionales de le «boycotter» lors des fonctions tenues dans cette circonscription. Mais dans l’entourage du ministre, on affirme que c’est «totalement faux.»

Le dernier incident en date a eu lieu dimanche lorsque Anwar Husnoo et le ministre de la Jeunesse et des sports Yogida Sawminaden ont inauguré un espace vert à St-François-Xavier. Salim Abbas Mamode, également secrétaire parlementaire privé (PPS) affirme qu’il n’a pas été invité. Mécontent, nous apprenons qu’il aurait tenu une réunion avec quelques électeurs de la circonscription à la route Nicolay pour en parler lundi 5 septembre tout en critiquant le ministre.

Par ailleurs, un proche du ministre Anwar Husnoo affirme qu’il est «inexact de dire» que le PPS n’a pas été invité à cette fonction. «Un responsable de la fonction l’avait appelé à 14 h 45 vendredi pour l’inviter. Il avait dit viendrait probablement», déclare-t-il. Toujours selon les proches du ministre, les conseillers municipaux du PMSD étaient présents ainsi que le «constituency clerk» de Salim Abbas Mamode. «Il est évident que si le PPS continue à agir ainsi, nous n’irons pas loin dans la circonscription», ajoute-t-on.

Sollicité par l’express, Salim Abbas Mamode tente de minimiser l’incident. «J’espère que le ministre va se ressaisir. Tout cela est derrière nous. Il faut travailler ensemble pour nos mandants.»

Ce n’est pas la premier fois que des inaugurations sont source de polémique. Dans l’entourage du député du PMSD, on évoque ainsi un autre incident. Quand la mosquée Al-Aqsa de Port-Louis allait être classée Patrimoine nationale, soutient une source, le nom de Salim Abbas Mamode ne figurait pas sur la plaque commémorative. Il a donc fallu persuader les organisateurs de changer la plaque, déclare notre interlocuteur.

Autre exemple, le 27 juillet dernier Xavier-Luc Duval, le leader du PMSD et Salim Abbas Mamode avaient inauguré un espace vert pour les sportifs à Roche-Bois sans la présence de Anwar Husnoo. Officiellement, le leader du PMSD avait déclaré que le ministre était souffrant. Son absence, toutefois avait fait l’objet de spéculations.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires